BJ Wonderful Blinds - модуль joomla Новости

A la Une

  • MESSE CHRISMALE 2021

    MESSE CHRISMALE 2021

  • Mercredi des Cendres 2021 Jl 2,12-18

    Mercredi des Cendres 2021 Jl 2,12-18

  • Message particulier de la 117ème Assemblée Plénière de la Conférence des Evêques Catholiques de Côte d’Ivoire s’est tenue du 18 au 24 Janvier 2021 à Bonoua

    Message particulier de la 117ème Assemblée Plénière de la Conférence des Evêques Catholiques de...

  • COMMUNIQUÉ FINAL 117ème Assemblée plénière  Kodjoboué, du 18 au 24 janvier 2021

    COMMUNIQUÉ FINAL 117ème Assemblée plénière Kodjoboué, du 18 au 24 janvier 2021

Messe de la Paix 2020

 

A l’approche de chaque fin d’année, le Cardinal Jean-Pierre KUTWA célèbre la messe de la Paix. Pour 2020 la date retenue était le Mardi 29 Décembre à 18H30 à la Cathédrale. Outre le clergé, les religieux, les religieuses, les personnalités politiques, administratives, les membres du Forum des Confessions religieuses étaient invités.

La messe a débuté par une longue procession. Pour l’occasion, l’Archevêque d’Abidjan était entouré du Nonce Apostolique, de Mgr Robert le Gall, Archevêque de Toulouse, Mgr Marie Daniel DADIET Archevêque émérite de Korhogo.

Au terme de la célébration, le Cardinal a remercié le Nonce Apostolique Mgr Paolo Borgia présent à la célébration de Noël, l’Archevêque de Toulouse, il y a 3 ans était à la même célébration de la Paix, Mgr Marie Daniel DADIET évêque émérite de Korhogo.

Merci aussi Mgr Jean Baptiste AKWADAN, chapelain de sa Sainteté, au Secrétaire de la Nonciature, à tous les prêtres, aux membres du Forum des Confessions Religieuses, aux Religieux et religieuses, à l’Ambassadeur de l’Ordre de Malt en Côte d’Ivoire. Après la messe, les Evêques, les religieux et religieuses se sont rendus à la Paroisse Saint Jacques des Deux Plateaux pour le repas.

Deux allocutions ont été prononcées :

-Adresse de Mgr Pierre Claver

-Adresse de l’UFRACI

 

                                                                  Père Jean-Baptiste DIAHOU

 

Adresse de Mgr Pierre Claver

Eminence,

Il me revient en cet instant précis, de porter à votre endroit, la parole et les sentiments heureux des prêtres, des religieux et religieuses, qui entendent vous traduire leurs bons vœux au seuil de cette nouvelle année. Vous comprendriez que ma langue en ce moment soit aussi lourde que celle de Moïse, tellement je reste limité dans mon langage à vous traduire fidèlement tous leurs bons vœux.

Toutefois je reste persuadé que votre bonté et tolérance paternelles sauront convertir et réorienter ces balbutiements que j’appelle vœux, en des mots qui pourront atteindre et réjouir votre cœur de Père, Éminence.

Ce soir donc, nous sommes là au rendez-vous de l’action de grâce, prolongeant du coup l’eucharistie que nous venons de célébrer en faveur de la paix, la paix pour le monde, pour notre pays et dans nos cœurs. Ce rendez-vous d’action de grâce se mue allègrement en sacrement de la convivialité et du partage des agents pastoraux autour de leur Évêque.

Sacrifiant à ce qui est désormais devenue une tradition dans notre archidiocèse, vous voyez rassemblés autour de vous, nous vos fils et vos filles, éprouvant avec vous de façon généreuse, le bonheur d’une belle et grande famille missionnaire, déterminée à vivre du Christ et à le proposer au monde d’aujourd’hui.

En maintenant cette tradition, vous contribuez année après année à rendre cet instant unique. En effet, le caractère particulier et unique de ce moment autour de vous, nous apparait dans le Christ, comme le signe d’une union sacrée autour de votre présence paternelle au cœur de l’Église d’Abidjan, au cœur de l’Église de Côte d’Ivoire et partant au cœur de l’Église universelle.

Éminence, merci donc d’avoir maintenu cette tradition et d’y avoir apporté votre touche personnelle. Merci d’avoir voulu ce moment de bonheur partagé.

Je voudrais laisser ces remerciements vous rejoindre chers frères prêtres et vous tous religieux et religieuses. Merci de notre présence significative autour de notre Père archevêque.  De cette façon les liens forts de notre fraternité sont signifiés, confirmant ainsi ce que disait le psalmiste : « Oui, il est bon, il est doux pour des frères de vivre ensemble et d'être unis » Ps 132,1.

Je voudrais Eminence, en termes de vœux, me soustraire aux traditionnels et mécaniques vœux de bonne santé et de prospérité, pour rappeler à notre bon souvenir quelques-unes de vos actions que nous entendons saluer ce soir. Je m’empresse de saluer votre intuition pastorale qui a voulu la reconduction du thème de l’année : « Pour vivre en communion faites aux autres ce que vous voulez qu’ils fassent pour vous » Cf Mt 7,12. Des esprits chagrins auraient  pensé qu’une telle reconduction, porterait entorse à l’innovation pastorale dans notre Archidiocèse. Mais que non ! Avec l’actualité sociale et politique de notre pays, vous nous appreniez que l’innovation pastorale tient compte d’un préalable, à savoir : lire avec clarté les signes du temps.

Ainsi avec la reconduction du thème pastoral pour l’année 2020-2021, vous situiez la marche de l’Église, dans les sillons de la promotion de l’amour et de la vérité, de la justice et de la paix, en témoignent toutes ces mesures pastorales par vous engagées jusqu’à maintenant, et qui ont aidé à faire face à cette crise mondiale sanitaire du Covid-19. Ces mesures, il faut le dire ont réussi à tisser d’un bout à l’autre du diocèse et même au-delà une belle toile de la communion spirituelle et de la responsabilité collective.

Éminence, la crise sanitaire, n’a pas été l’exclusive de votre engagement missionnaire. Car dans l’espace socio-politique notamment, vous avez fait entendre la voix de l’Église. Ce n’était pas gagné d’avance ; mais vous avez osé engager votre responsabilité prophétique, pour être la voix des sans voix. Vous avez refusé de participer à cette foire de l’hypocrisie qui se traduit par le silence coupable.

Dieu seul sait comment au regard des récents évènements survenus, notre pays a été plongé dans un mal bien profond ; faisant des victimes de toutes sortes, et des éprouvés de tous genres. Au cœur de cette sombre actualité, vous avez fait preuve d’une élégance cardinalice ; indiquant ainsi que devant le mal, le silence est soit coupable, soit complice ; devant le mal on ne peut pas être neutre, l’on doit nécessairement prendre partie pour le bien.

Au nom du Christ Éminence, vous ne vous êtes pas dérobé, dans l’expression du martyr du Christ. Au nom de notre Église, vous vous êtes livrés. Par amour pour vos frères, les enfants, les femmes, les jeunes, les vieillards, les hommes et surtout pour les personnes vulnérables vous avez rendu le témoignage de la défense de la vérité et de la vie, celle du christ, qui en est d’ailleurs le chemin.

Merci à vous Éminence, de nous donner ainsi à nous jeunes générations de pasteurs et de consacré(e)s, de croire que rien n’est plus gratifiant quand on donne au nom du Christ, sa vie pour les siens. C’est pourquoi il nous plait de saluer en cet instant, votre disponibilité pour chacun des membres du clergé et chacun des fidèles laïcs du Diocèse.

Vous avez toujours voulu pour chacun, ce que le Christ lui-même ne cesse de vouloir pour ceux qu’il appelle ses enfants, ses amis, ses frères et ses sœurs. Cette disposition s’apprécie à cette culture de la qualité missionnaire qui vous distingue, et que vous recherchez constamment, par les nombreux chantiers pastoraux du diocèse, que vous avez ouverts et qui sont en cours.

Vous avez compris que la liberté de l’Église passe par son autonomie économique; par le bien-être et la qualité de la formation des agents pastoraux. Toutes ces entreprises, que vous avez menées Eminence, nous apparaissent comme une diaconie de l’édification et de l’extension du règne de Dieu en ce monde.

Eminence, alors que nous nous préparons à voir se baisser les rideaux de 2020, et se lever ceux de 2021, nous voulons d’une part rendre grâce à Dieu pour les acquis heureux, et demander d’autre part le renouvellement de sa grâce pour une nouvelle mission fructueuse.

Éminence, comme nous devons sacrifier aux traditions de fin d’année, voici à présent nos vœux qui ne sont que des intentions adressées à Dieu en votre faveur. Que Dieu vous donne des prêtres toujours plus disponibles, sensibles à l’écho de votre voix paternelle. Que les religieux et religieuses se rapprochent davantage de vous pour une communion pastorale. Que nos dynamiques communautés paroissiales soient le relais de la parole que vous portez au nom du christ dans leur milieu de vie.

Nous voudrions ici marquer un arrêt, et dire nos bons vœux au Nonce Apostolique qui nous fait l’amitié de sa présence.

-      Excellence, Mgr Paolo BORGIA, bonne et heureuse année 2021.

-      Monseigneur LEGALL, bonne et heureuse année 2021.

-      Monseigneur Marie-Daniel DADIET, bonne et heureuse année 2021.

Enfin un dernier mot pour vous Éminence. Nous prions Dieu de féconder votre bonne humeur et votre joie de vivre. Qu’il vous accorde une paix intérieure, un attachement indéfectible au Christ ; une force que vous trouverez dans sa croix pour continuer de répondre sans réserve et sans détour, à votre vocation d’enfant de Dieu, de prêtre, d’Evêque et de Cardinal.

Que la communion de nos prières et la synergie de nos actions missionnaires, mêlées aux vôtres, donnent à l’Eglise d’être toujours reconnue comme servante de la charité du Christ.

Éminence comme disait ma grande mère. On n’est pas obligé de digérer là où on a mangé. J’en ai fini. Bonne et Heureuse année 2021. Je vous remercie.

Fait à Abidjan, le 29 décembre 2020

                                                                        Père Pierre Claver Y. N’GUESSAN

Vicaire Général

 

 

Mot du délégué de l’UFRACI

 

Eminence Jean Pierre Cardinal KUTWA Archevêque d’Abidjan

Excellence Monseigneur Paolo BORGIA, Nonce Apostolique en Côte d’Ivoire

Excellence Monseigneur Robert LEGALL Archevêque du Diocèse de Toulouse

Excellence Monseigneur Marie-Daniel DADIE Archevêque émérite de l’Archidiocèse de Korhogo

Révérend Monseigneur Jean-Baptiste AKWADAN Chapelain de sa Sainteté

Nos Révérends Seigneur Vicaires Généraux

Révérends Pères, Révérendes Sœurs

Frères et sœurs en Christ,

Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique

Autorités administratives, politiques et militaires

Honorables Membres du Forum des Confessions Religieuses

Au terme de cette célébration eucharistique, lieu par excellence de fraternité et de communion vécu, l’UFRACI Abidjan, par ma voix, voudrait qu’ensemble nous rendions grâce à Dieu pour deux événements qu’il a donné au  presbyterium d’Abidjan de vivre la semaine dernière.

Le premier évènement et anniversaire de sacerdoce. L’anniversaire de celui que nous appelons affectueusement citoyen. L’homme de proverbes totalise 50 ans de vie donnée au service de Dieu et de ses frères. Il s’agit du père NEVRY Eugène. 20 décembre 1970-20 décembre2020.

Le deuxième évènement c’est un anniversaire de naissance. Il s’agit d’un miraculé ! Un compositeur de chants sacrés, un prédicateur zélé de l’Evangile paix et de vérité ! Il a survécu à plusieurs accidents ! Il a connu beaucoup de moments de joie. Il a gravi plusieurs échelons, de la prêtrise au Cardinalat en passant par l’Episcopat. Depuis le 22 décembre 1945 jusqu’au 22 décembre 2020. Soit un total de 75 ans, âge de la renonciation canonique.

Je vous invite à vous tenir débout pour qu’ensemble nous ovationnons, son Eminence Jean-Pierre Cardial KUTWA. Eminence joyeux anniversaire. Pour les deux nous allons chanter.

Daniel ACAFOU