BJ Wonderful Blinds - модуль joomla Новости

A la Une

  • HOMÉLIE DU CARDINAL JEAN PIERRE  Paroisse Saint Vincent de Paul d’Abobo-Doumé KUTWÃ  ARCHEVÊQUE D’ABIDJAN  A L’OCCASION DE LA CELEBRATION DU CINQUANTENAIRE DU SACERDOCE EN PAYS ATCHAN

    HOMÉLIE DU CARDINAL JEAN PIERRE Paroisse Saint Vincent de Paul d’Abobo-Doumé KUTWÃ ARCHEVÊQUE...

  • HOMÉLIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVÊQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DE LA MESSE DE DEDICACE DE L’EGLISE SAINT LOUIS ROI D’EBIMPE

    HOMÉLIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVÊQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DE LA MESSE DE DEDICACE...

  • HOMÉLIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVÊQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DE L’ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE

    HOMÉLIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVÊQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DE L’ASSOMPTION DE LA...

  • JUBILE D’OR SACERDOTALE DE SON EMMINENCE JEAN PIERRE CARDINAL KUTWA A BLOCKHAUSS

    JUBILE D’OR SACERDOTALE DE SON EMMINENCE JEAN PIERRE CARDINAL KUTWA A BLOCKHAUSS

HOMÉLIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVÊQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DES ORDINATIONS DIACONALES

Cathédrale Saint Paul Plateau Abidjan le 26 juin 2021

 

        ‘‘… Libre à l’égard de tous, je me suis fait le serviteur de tous, afin de gagner le plus grand nombre possible’’ 1 Co.9, 19

 

Révérends Pères, 
Révérends frères,
Révérendes sœurs, Chers parents des ordinands de ce jour,
Frères et sœurs en Christ,

 

        Aujourd’hui, ce sont un peu plus de trente jeunes, qui viennent frapper à la porte du diaconat. Plus de trente jeunes, pour tenir compte de leurs frères qui en ce moment même, à la Paroisse Notre Dame de la Tendresse de la Riviera Golf, vont être appelés au ministère du diaconat. S’il est donc heureux que nous ayons de plus en plus d’ouvriers pour la moisson du Seigneur, on ne peut passer sous silence, les défis actuels auxquels ils seront confrontés et qui nécessitent qu’ils prennent avec la grâce de Dieu et le concours de chacun de nous tous ici présents, les plis qui conviennent pour pareille aventure. 

 

 

        1- Libre à l’égard de tous, je me suis fait le serviteur de tous, afin de gagner le plus grand nombre possible !

 

         Chers fils,

 

        C’est  à dessein que j’ai voulu citer cet extrait de la première lettre de Saint Paul aux chrétiens de Corinthe, pour situer le cadre dans lequel nos futurs diacres et même tous les agents pastoraux, sont appelés à évoluer désormais ! La liberté à laquelle tous nous sommes invités est plus que nécessaire dans le contexte présent, si nous voulons que notre parole soit audible et crédible. En effet, et comme le disait le Pape émérite Benoît XVI, ‘‘… dans la situation actuelle de l’Afrique, l’Église est appelée à faire entendre la voix du Christ… À cause du Christ et par fidélité à sa leçon de vie, elle se sent poussée à être présente là où l’humanité connaît la souffrance et à se faire l’écho du cri silencieux des innocents persécutés, ou des peuples dont des gouvernants hypothèquent le présent et l’avenir au nom d’intérêts personnels. Par sa capacité à reconnaître le visage du Christ dans celui de l’enfant, du malade, du souffrant ou du nécessiteux, l’Église contribue à forger lentement mais sûrement l’Afrique nouvelle.’’ Africae Munus n° 30

 

        Cette Afrique nouvelle, c’est celle également qui appelle un nouveau style de vie qui ne se calque pas sur celui du monde présent, mais bien un style de vie qui appelle ‘‘constamment à la metanoia, à la conversion, [et qui invite] à renoncer aux tendances nocives dominantes et à aller à contre-courant. Un tel témoignage exige un engagement résolu dans une conversion continue vers le Père, source de toute vraie vie, l’unique capable de nous délivrer du mal, de toute tentation et de nous maintenir dans son Esprit, au sein même du combat contre les forces du mal. Cette conversion n’est possible qu’en s’appuyant sur des convictions de foi consolidées par une catéchèse authentique’’ comme nous le rappelle le Pape émérite Benoït XVI, Africae Munus n° 32

 

        2- De la nécessité d’avoir des convictions de foi.

 

        Chers ordinands,

 

        A propos de conviction de foi, l’exemple de la personnalité même de Saint Paul dont nous avons avons entendu un extrait de sa première lettre aux Corinthiens en première lecture, peut et doit être pour vous, une réelle source de motivation si ce n’est le modèle à imiter à la suite du Christ à qui vous vous attachez pour proposer vos services à vos frères et sœurs. Comme vous le savez certainement, il apparaît clairement dans plusieurs de ses lettres que, Paul se fait une gloire de travailler de ses mains pour ne pas être financièrement à la charge de la communauté chrétienne, même s’il semble que certains de ses adversaires aient trouvé dans ce comportement un argument contre lui : puisque Paul n’use pas de son autorité d’être rétribué, c’est qu’il veut échapper à tout contrôle. En vérité, Si Paul se montre à ce point libre et désintéressé, c’est bien justement parce qu’il ne considère pas l’annonce de l’Évangile comme l’exercice d’un métier dont il pourrait tirer quelque avantage, mais plutôt l’accomplissement d’une mission qui lui est confiée !

 

        Comme j’aimerais que vous aussi, à la suite de Saint Paul, vous puissiez reprendre pour votre compte, les mots mêmes de cette première lecture et je cite : ‘‘ si j’annonce l’Évangile, je n’ai pas à en tirer orgueil, c’est une nécessité qui s’impose à moi… Mais je ne le fais pas de moi-même, je m’acquitte de la charge que Dieu m’a confiée.’’ Rappelez-vous que Paul, le Juif fervent, le Pharisien qu’il était, n’a pas choisi d’annoncer l’Évangile mais qu’il a été saisi  par le Christ ! C’est sa conversion imprévisible et profonde, la conscience de sa responsabilité qui ont tout changé dans sa vie ! Dès lors, l’on comprend bien quand il affirmera plus tard ceci : ‘‘ malheur à moi, si je n’annonce pas l’Évangile !’’

 

        La conviction de foi à laquelle je vous invite à souscrire de tout votre être, c’est celle qui vous distinguera dans le monde de ce temps ! Veillez à rechercher le meilleur pour vous-mêmes et pour le monde vers qui vous êtes envoyés en mission ! Laissez-moi vous le dire : les hommes et les femmes qui n’ont pas de convictions solides sont et font la risée de leurs contemporains ! Vous, vous avez choisis le Christ, et vous ne pouvez pas vous permettre pareil luxe, s’il en est un vraiment ! C’est à vous de comprendre que le Christ n’appelle pas les meilleurs à sa suite, mais qu’Il est capable de rendre meilleurs, ceux qu’Il destine à être porteurs de sa Parole ! Cela est possible, avec le concours de chacun de nous tous ici présents !

 

        3- La moisson est abondante… priez le Maître de la moisson

 

 Révérends Pères,

Frères et sœurs en Christ,

 

Vous savez certainement qu’une chose est que la moisson soit abondante et que les ouvriers soient nombreux ou peu ! L’invitation du Christ qui vous est faite spécialement en ces temps où notre Église est l’objet d’attentions aussi diverses que d’intentions inavouées, c’est de prier le Maître de la moisson Lui-même ! A cette étape de mes propos, je voudrais reprendre les mots du Pape François : ‘‘ je forme le vœu qu’en cette époque que nous traversons, en reconnaissant la dignité de chaque personne humaine, nous puissions tous ensemble faire renaître un désir universel d’humanité.

 

Tous ensemble : « Voici un très beau secret pour rêver et faire de notre vie une belle aventure. Personne ne peut affronter la vie de manière isolée. […] Nous avons besoin d’une communauté qui nous soutient, qui nous aide et dans laquelle nous nous aidons mutuellement à regarder de l’avant. Comme c’est important de rêver ensemble ! […] Seul, on risque d’avoir des mirages par lesquels tu vois ce qu’il n’y a pas ; les rêves se construisent ensemble. Rêvons en tant qu’une seule et même humanité, comme des voyageurs partageant la même chair humaine, comme des enfants de cette même terre qui nous abrite tous, chacun avec la richesse de sa foi ou de ses convictions, chacun avec sa propre voix, tous frères.’’ Fratelli Tutti n°8

 

        Les diacres d’aujourd’hui tout ceux d’hier, de même que tous vos pasteurs ont besoin de votre amitié, de votre fraternité pour réussir à bien la mission qui est la leur. Il s’agit pour vous de les considérer comme des frères. Comprenez bien que le monde dans lequel ils vont exercer leur mission n’est pas constitués que d’anges ! Alors il vous faut prier ! Priez pour que le Seigneur les mette à l’abri de tout danger, de tout mal et de toute tentation ! C’est vous-mêmes qui en serez les premiers bénéficiaires et ainsi Dieu sera davantage glorifié ! Votre responsabilité est donc grande et je veux pouvoir compter sur vous, sur vos prières afin que Dieu nous donne des prêtres, beaucoup de prêtres, beaucoup de saints prêtres !  

 

Chers fils,

 

Qu’il me soit permis de rappeler à la fin de mes propos, cette belle prière que je vous invite à méditer: ‘‘Dieu qui as enseigné aux ministres de ton Église à servir et non à se faire servir, accorde à tes serviteurs, que tu choisis aujourd’hui pour le ministère de diacre, d’agir selon l’esprit de l’Évangile, d’être pleins de douceur dans leur service et fidèles à te prier sans cesse.’’ Remarquez avec moi que cette prière insiste essentiellement sur quatre éléments importants à savoir : 1- Servir et non se faire servir. 2- Agir selon l’esprit de l’Évangile. 3- Être pleins de douceur dans votre service. 4- Être fidèles à prier Dieu sans cesse. C’est à ce prix uniquement, que vous répondrez à votre vocation à la suite du Christ ! 

 

Et comme chaque année, il me plaît encore de dire un sincère et profond merci à vos différents formateurs. Je pense particulièrement au père  Ange TALLON de la Prélature de l’Opus Dei, qui les a instruits lors de leur retraite. Je termine en confiant au Seigneur le comité diocésain des vocations et tous ceux qui travaillent dans l’ombre de ce comité, afin de nous donner années après années, des collaborateurs toujours plus nombreux, plus dynamiques pour la gloire de Dieu et le bonheur de notre monde. Je n’oublie pas vos parents que je recommande à Dieu qui sait mieux que quiconque récompenser ceux qui se dévouent à la cause de son Fils !

 

Tout en vous remerciant tous et chacun, je demande à Dieu d’accompagner chacun de vous sur les chemins de vos vies, de vous éclairer et de vous bénir. Je vous recommande tous à l’intercession bienveillante de la Vierge Marie et de Saint Paul… 

Bonne fête à tous !

 

+ Jean Pierre Cardinal KUTWÃ,
Archevêque d’Abidjan