A la Une

  • PAROISSE SAINT MICHEL ARCHANGE DE KODIOUSSOU, PERE STANISLAS MONA  INSTALLE

    PAROISSE SAINT MICHEL ARCHANGE DE KODIOUSSOU, PERE STANISLAS MONA INSTALLE

  • Deuxième édition de FESTI-ECCLA (Radio Espoir) à la Cathédrale Saint Paul Abidjan

    Deuxième édition de FESTI-ECCLA (Radio Espoir) à la Cathédrale Saint Paul Abidjan

  • LA PAROISSE NOTRE DAME DU PERPETUEL SECOURS DE TREICHVILLE       A   FETE SES 65 ANS (Jubile de Palissandre)

    LA PAROISSE NOTRE DAME DU PERPETUEL SECOURS DE TREICHVILLE A FETE SES 65 ANS (Jubile de...

  • PAROISSE SAINT PIERRE DE BLOKHAUSS,  Le Père Joseph ADOMON installé.

    PAROISSE SAINT PIERRE DE BLOKHAUSS, Le Père Joseph ADOMON installé.

LES RETRAITES SPIRITUELLES DE LA RENTREE DIOCESAINE 2021-2022

Bientôt la reprise des activités pastorales. Les prêtres sont pratiquement tous de retour des vacances. Pour commencer saintement la Nouvelle Pastorale, quatre groupes de retraites ont été programmées :

1-   Du lundi 06 septembre 2021 au Jeudi 09 septembre 2021

2-   Lundi 13 septembre 2021 au jeudi 16 septembre 2021

3-   Lundi 20 septembre 2021 au jeudi 23 septembre 2021

4-   Lundi 27 septembre 2021 au jeudi septembre 2021

 

Ces différentes retraites se font au Centre Sainte Thérèse de Bingerville. Elles sont prêchées de façon alternée par Monseigneur Jean Baptiste AKWADAN et le père Marcel AKMEL.

Le programme de la retraite est le même pour chaque groupe.

 

Programme des retraites de début d’année 2021/2022

Lundi 20 septembre                            Mardi 21 septembre    

                                                           Journée Chemin de Croix

 

18h00 : Arrivée – installation                 6h30 : Lever-douche     16h : Chapelet

19h30: Diner                                        7h15: Messes-office     16h15: Enseignement              

21 : Introduction à la retraite-complies   8h30 : Petit déjeuner     17h : Chemin de croix

            Couvre – feu                            9h15 : Chapelet            18h10 : Douche

                                                           10h : Enseignement      19h05 : Vêpres

                                                           11h : Méditation            19h30 : Diner

                                                           12h15 : Office              21h : Complies-couvre-feu       

                                                           12h30 : Déjeuner- Repos

 

Mercredi 22 septembre                                               jeudi 23 septembre

Journée du Saint Sacrement                                      Journée pénitentielle Confession

 

7h15: Messes-office     16h15: Enseignement               6h30 : Lever-Douche

8h30 : Petit déjeuner     17h : Salut St Sacrement          7h15 : Office

9h15 : Chapelet            18h10 : Douche                        8h30 : Petit déjeuner

10h : Enseignement      19h05 : Vêpres                         9h15 : Chapelet

11h : Méditation            19h30 : Diner                            10h00 : Enseignement

12h15 : Office              21h : Complies-couvre-feu        11h00 :….pénitentielle-confession individuelle

12h30 : Déjeuner- repos                                               12h00: Messe

                                                                                  12h10 : Déjeuner

                                                                                             

 

La retraite du quatrième groupe dont votre serviteur fait partie est pêchée par le père Marcel AKMEL.

Le thème est celui de l’année  Pastorale 2021-2022 : ‘’AMOUR ET VERITE DE RENCONTRENT, JUSTICE ET PAIX S’EMBRASSENT’’.

Pour la première journée (mardi), pour son enseignement de la journée, le prédicateur a abordé le thème : ‘’Dans la personne du Père des cieux, comment Amour et Vérité de rencontrent- ils ? Comment Justice et Paix s’embrassent-ils ?

Trois sous thème ont été exposés.

1-   L’Amour

2-   La Justice

3-   La Paix

 

 

Père Jean Baptiste DIAHOU

Bureau de la Communication

 

 

 

Enseignement

I-I  Dans  la personne du Père des cieux, comment Amour et Vérité se rencontrent-ils ? Comment Justice et Paix s’embrassent-elles ?

L’Amour,

La création de l’univers et ses merveilles aboutissant à la création de l’homme est la preuve suprême de l’amour de Dieu. Aussi l’histoire du peuple juif choyé est au départ, mais devenir plus tard infidèle, déporté ensuite au début du VIe siècle 386-538 av. J.C à Babylone par le Roi Nabuchodonosor II, revenu enfin sur sa terre natale en 538 av. J.C confirme bien cette affirmation de l’amour de Dieu.

En effet si nous voulons situer ce psaume 84 dans son contexte on dirait que ce sont les paroles du rituel du retour des déportés après l’exil de Babylone, une sorte de chant d’allégresse de reconnaissance à Dieu. Dans son audience générale sur le psaume 84 tiré des Inudes du mardi de la troisième semaine ordinaire le Pape Jean-Paul II disait en octobre 2003 dans le cadre de sa catéchèse ceci : « Le Psaume 84(-) est un chant joyeux et rempli d’espérance dans l’avenir du salut. Il reflète le moment exaltant du retour d’Israël sur la terre de pères après l’exil babylonien. La vie nationale recommence dans ce foyer bien-aimé, qui avait été éteint et détruit lors de la conquête de Jérusalem par les armées du roi Nabuchodonosor en 586 av. J.C.

Effet dans l’original hébreu du Psaume, on entend résonner de façon répétée le verbe shub en hébreu, qui indique le retour des déportés, mais qui signifie également un ‘’retour’ ’spirituel, c'est-à-dire la ‘’conversion’’. La renaissance ne concerne donc pas seulement la nation, mais également la communauté des fidèles, qui avaient ressenti l’exil conne une punition pour les péchés commis et voyaient à présent le retour dans leur patrie et la nouvelle liberté comme une bénédiction divine, due à la conversion qui avait eu lieu.

Ce psaume, je l’avoue, me fait penser à mon pays qui semble être aussi en déportation d’une manière, à cause du manque d’amour envers le frère et la sœur qui s’entredéchirent pour le gain et qui peut espérer revenir sur son éthique de base, sur ses valeurs morales ou repère originels un jour, soit par la supplication constante des habitants, soit par la Parole de tous les guides religieux, soit par la grâce divine toute puissante de Dieu, soit par la prise de conscience d’appartenir un même pays (défaut) de conversion. Notre clergé lui-même en général n’est-il pas en déportation. Regarder les différents crises dont nous somme coupables ou victimes (grogne, révolte). Seules les cultes, les retraites et les recyclages peuvent nous aider.

Chant : Dieu fait nous revenir que ton visage s’éclaire et nous seront sauvés. L’espérance de la victoire de l’amour se trouve fort heureusement dans ce que dit Saint Jean : Voici  comment Dieu a manifesté son amour au monde en donnant son fils unique afin que tout homme qui croit en lui ait par lui la vie éternelle. Cet engendrement éternel dans l’esprit, don de soi, c’est tout ce qu’il a de meilleur, de bon, de bien, de juste, de droit. Mais cet amour à rencontrer la vérité et permis que la justice et la paix s’embrassent.

Aujourd’hui, journée de la croix pour notre retraite puissions-nous être émerveillé par Dieu. Puissions-nous comprendre la grâce toi mon frère et moi ton frère en Dieu le Père de jésus notre frère Sauveur pour ensuite aimer comme nous sommes aimé par lui notre créateur et père des Cieux ?

Dieu révèle par le Fils comme un père Tout Puissant (ce que nous professons dans le credo) est le seul à pouvoir nous aimer d’une façon parfaite en créant par amour  pour une ressemblance totale à lui.

Quand nous nous tenons au pied de la croix de son fils en qui il a mis toute sa complaisance, nous voyons à quel point son amour est incroyablement inconditionnel. Chers frères méditons ceci : nous pouvons perdre notre santé et par conséquent la robustesse de nos énergies spirituels de la jeunesse, nos possessions, même notre autorité ou réputation distinguée, l’amour de Dieu pour nous n’en sera pas affecté le moins du monde. Nous pouvons glisser, pécher ou tomber, mais si un sismographe c'est-à-dire cet instrument visuel qui permet de capter les mouvements du sol pouvait mesurer le plus petit des changements liés à l’amour de Dieu, l’aiguille ne bougerait même pas.

Il ne s’agit en aucun cas de témoigner  d’une quelconque mallasses de Dieu envers le péché. Personne absolument personne n’est plus dur vis-à-vis du péché que Dieu. Il s’agit cependant de rendre témoignage à la largeur, la longueur, la hauteur et la profondeur de l’amour de Dieu (Ephésien 3,18).

Quel mystère insondable que Dieu qui déteste tant le péché puisse aimer les pécheurs d’un amour aussi inconditionnel. Mais c’est cela que la croix démontre. C’est ce que la croix établi, confirme et prouve Dieu existe, il est amour. Son Amour est inconditionnel. Rien que de ce que nous pouvons faire, ou ne pas faire, ne pourra mettre un terme à son amour. Il serait insensé d’essayer de s’opposer à Dieu pour qu’il arrête de nous aimer, mais de toute manière ce serai voué à l’échec, car il a déjà envoyé son fils mourir pour nous alors que nous étions dans la pire des conditions. Si nous pouvons regarder au centre du caractère de Dieu en utilisant une espèce de scanner ou d’IRM spirituel, nous découvrions d’une manière incroyable l’amour inconditionnel même la plus haute technologie sera un échec, car elle ne nous permettra pas de mesurer la profondeur, ni la largeur de cet amour « qui surpasse toute connaissance » (Ephésiens 3.19)

 

Nous serons transformés si nous comprenons qu’aucune valeur ne caractérise davantage Dieu que son amour. Avoir du succès, n’amènera pas Dieu à nous aimer un peu plus. Echouer ou être éjecté ou ridiculisé ne le fera pas nous aimer un peu moins. La croix le prouve. La foi l’’accepte.

Ce que je découvre sur Dieu à la croix sur laquelle est cloué le Fils en qui la plupart de ses compatriotes reconnaissent la grandeur du cœur, me pousse à lui ouvrir mon cœur et mon esprit. La façon dont Dieu s’occupe de moi montre comment je dois m’occuper autant des autres. Il n’y a qu’un seul endroit où je dois aller pour apprendre comment traiter mes frères et sœurs, mes confrères, les étrangers et nos « pries ennemies » : à la croix (1 Jean 4.11). A la croix, nous apprenons ce qui est juste, et qui signifie l’amour inconditionnel. Il était juste pour Dieu de nous le montrer.  Et sur ce point, il est juste pour nous de le montrer aussi à Dieu, et aux autres que notre amour est de la même  manière que Lui. Par conséquent il ne faut pas aimer Dieu Seulement quand il agit comme il devrait (c’est-à-dire d’une manière que nous fait plaisir). Aimons-le inconditionnellement de la même manière qu’il nous aime, A chacun de faire le point avec lui.

Chant : Dieu est amour, Dieu est lumière Dieu notre Père

L’Amour préside toute action de Dieu. Rend cet acte vrai parce qu’émanant d’un être d’amour  qui n’est que symbole de transparence dans les relations interpersonnelles. L’amour rend capable de dire et de se dire en toute franchise, en toute vérité. Deux êtres qui s’aiment se disent la vérité pour grandir ensemble.

Or, l’amour, dit Saint JEAN PAUL II il est inséparable de sa qu’alita qu’est la Vérité. L’Amour, dit St PAUL ne jalouse pas, ne s’enfle pas d’orgueil ne fait de laid, il ne s’irrite pas, il n’entretient pas de rancune, il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il trouve sa joie dans la vérité (CC 1Co 13,4-3)

Cet amour vrai remet toute chose dans l’ordre, ce qui est droit, ce qui est parfait l’Amour rend service, il ne cherche pas son intérêt, je le répète, il ne se réjouit pas de l’injustice afin que tout soit dans une relation pacifique, retrouvant ainsi l’harmonie première de l’humanité crée à l’image de la Sainte Trinité.

Remettre tout  dans l’harmonie première, dans l’ordre et le droit, n’est possible que par l’homme image de Dieu vu par l’Amour et la Vérité.

 

 

Père Marcel AKMEL