A la Une

  •  les vœux de Bonne et Sainte Année 2022 à tous les partenaires et collaborateurs extérieurs

    les vœux de Bonne et Sainte Année 2022 à tous les partenaires et collaborateurs extérieurs

  •  QUARANTIEME ANNNIVERSAIRE DE LA PAROISSE SAINTE FAMILLE DE LA RIVIERA II

    QUARANTIEME ANNNIVERSAIRE DE LA PAROISSE SAINTE FAMILLE DE LA RIVIERA II

  • CELEBRATION DE L’EPIPHANIE  A LA PAROISSE NOTRE DAME DE L’ESPERANCE-PAILLER

    CELEBRATION DE L’EPIPHANIE A LA PAROISSE NOTRE DAME DE L’ESPERANCE-PAILLER

  • CÉLÉBRATION DE LA 55ème JOURNÉE MONDIALE DE LA PAIX

    CÉLÉBRATION DE LA 55ème JOURNÉE MONDIALE DE LA PAIX

CELEBRATION DE L’EPIPHANIE A LA PAROISSE NOTRE DAME DE L’ESPERANCE-PAILLER

    A l’instar de toutes les paroisses Catholiques, la paroisse Notre Dame de l’Espérance de Pailler à Adjamé a célébré la solennité de l’Epiphanie ce dimanche 02 Janvier 2021.

La messe était présidée par le curé, le Père Daniel Acafou. Les fidèles sont venus nombreux à cette messe ; beaucoup ont porté des tenues  traditionnelles pour  marquer la manifestation de Jésus dans leur tradition.

A la seconde messe, les équipiers du Rosaire ont reçu la bénédiction de la part du curé. Il faut noter qu’à l’épiphanie, les équipiers du Rosaire célèbrent leur fête.

Père Jean-Baptiste DIAHOU

Bureau de la communication

 

HOMELIE  DU DIMANCHE 2 JANVIER 2022  EPIPHANIE 

Frères et sœurs, paroissiens et paroissiennes de Notre-Dame de l’Espérance, nous célébrons aujourd’hui une solennité éminemment importante à ne pas réduire à la simple palette de galette et au simple port des tenues traditionnelles.

Le mot épiphanie, «  epiphaneia » en grec, désigne la manifestation de Dieu aux hommes en la personne de Jésus-Christ, plus précisément sa venue dans le monde en un temps historique donné. C’est le sens profond de cette solennité de l’épiphanie  qui, avec l’évocation des mages venus d’orient, rappelle également la dimension universelle du message évangélique (chant).

Voyons de plus près ce que nous disent les textes.

Tous les hommes sont appelés à ne  former qu’un seul corps dans le Christ et à vivre ensemble près de Dieu. Tel est selon Saint Paul, le mystère qui était caché depuis toujours comme  nous le lisons dans la deuxième lecture de ce jour. Seule en eurent le pressentiment quelques-uns des prophètes d’Israël. L’un d’eux dans la 1ère lecture   nous l’annonce de manière passionnée. Puis les siècles passeront et voici que la naissance de Jésus, Emmanuel, Dieu-avec-nous, transforme l’espérance en réalité, la prophétie en réalité. Ainsi dans l’évangile, avec la venue des mages d’orient à Bethléem, le mystère commence à se dévoiler. Les peuples païens sont en marche vers le Christ.

Tel est  le résumé des textes que la liturgie nous propose en solennité.

Que retenir pour notre méditation et pour notre marche à la suite du Christ en cette nouvelle année 2022 que nous accorde ?

« Les mages suivant l'étoile » signifie que l'homme de bonne volonté qui suit avec rigueur les critères de l'intelligence humaine peut parvenir à trouver le chemin de Dieu. Autrement dit, l'homme fidèle à sa conscience et guidé pas son intelligence peut être conduit vers Dieu. En effet, créé à son image et à sa ressemblance, cette image de Dieu qui repose en l'homme le rend non pas seulement capable de rencontrer Dieu mais vraiment désireux de le rencontrer.

Le message de cette solennité, c'est qu’à travers les mages, c'est le monde entier qui est appelé à Jésus. Pour le découvrir, nous sommes invités à nous mettre en route pour aller à sa rencontre. Comme il l’a fait pour les mages, le Christ nous rejoint là où nous sommes, dans ce que nous vivons. Il nous donne à tous une étoile pour nous guider vers le beau, vers le bien, vers son Royaume de paix et d’amour, même chez  les plus endurcis.

Alors, on voit dans le monde des hommes et des femmes qui s’entraident, et se consolent, des hommes et des femmes qui aiment ou qui s’évertuent à aimer. Des hommes et des femmes qui ressentent les événements de la vie comme des appels à se mettre au travail pour embraser le monde. 

Frères et sœurs, Dieu place des étoiles sur notre route vers Lui, pour qu’à notre tour nous devenions des étoiles pour les autres.

Nous sommes appelés à devenir des lumières pour les autres, conduisant les autres au Sauveur du monde comme le dit le texte de la première lecture « les nations marcheront vers ta lumière et les rois vers la clarté de ton aurore ». Cette lumière, cette aurore c'est le Christ. Plus nous nous laissons illuminer par le Christ, l'Etoile véritable, le Soleil des nations, au moyen de la prière quotidienne, de l'adoration eucharistique, par la pratique des sacrements, l'amour du prochain, le pardon, la solidarité et l’attention aux autres, plus nous devenons comme la Vierge Marie et nous conduisons les autres au Christ.

Pour être une étoile, il nous faut écouter la Parole de Dieu, la garder dans notre cœur et la mettre en pratique. De manière concrète il nous faudra au cours de cette nouvelle année :

-   Donner à chacun le droit au pain, au respect, au travail et à l’entrepreneuriat. Il nous faudra partager.

-  Combler les ravins de  haine, de jalousie et d’envie démesurée qui séparent les hommes, les uns des autres. Il nous faudra être des étoiles de pardon.

-  Répandre partout que la vie humaine est inviolable, qu’elle doit être protégée, promue depuis sa conception naturelle jusqu'à son terme naturel.

-  Lutter plus de justice, d’amour, de vérité et de paix dans nos Etats, dans le monde, dans nos familles et nos lieux de travail.

 

Frères et sœurs, parvenus au pied de Jésus, les mages ont offert ce qu'ils avaient de précieux. L’or : symbole de royauté; l’encens : symbole de sa divinité ; la myrrhe : pour embaumer son corps, pour dire qu'il est homme destiné à mourir pour le Salut du genre humain.

Nous, qu'allons-nous offrir au Christ en ce jour et tout au long de cette nouvelle année ?

Certainement l’amour. C’est ce dont le monde a le plus besoin. C’est ce qui manque énormément au monde.

Alors, comme les mages, offrons l'amour autour de nous, et décidons de répartir par un autre chemin, le chemin de la conversion pour parvenir à la Sainteté à laquelle nous sommes tous appelés.

Bonne année à toutes et à tous ! Bonne solennité de l'Épiphanie et que Dieu soit le meilleur dans notre vie aujourd'hui, demain et pour les siècles des siècles. Amen !

Père ACAFFOU Daniel, curé