A la Une

  • 4ème DIMANCHE DE PAQUES : LES VOCATIONS SACERDOTALES ET RELIGIEUSES CELEBREES A LA PAROISSE NOTRE DAME DE L’ESPERANCE – PAILLER

    4ème DIMANCHE DE PAQUES : LES VOCATIONS SACERDOTALES ET RELIGIEUSES CELEBREES A LA PAROISSE NOTRE...

  • MESSE SOLENNELLE DE CONSÉCRATION ÉPISCOPALE DE MGR JEAN SYLVAIN  SAMEDI 07 MAI 2022  EN LA CATHEDRALE SAINT PAUL-ABIDJAN

    MESSE SOLENNELLE DE CONSÉCRATION ÉPISCOPALE DE MGR JEAN SYLVAIN SAMEDI 07 MAI 2022 EN LA...

  • 553 ENFANTS ET ADULTES CONFIRMES   A LA PAROISSE SAINT AMBROISE DU JUBILE 30-04-22

    553 ENFANTS ET ADULTES CONFIRMES A LA PAROISSE SAINT AMBROISE DU JUBILE 30-04-22

  • LES PRETRES DE LA FRATERNITE DES PIONIERS DU SEMINAIRE D’ABADJIN KOUTE CHEZ LE CARDINAL JEAN-PIERRE KUTWA

    LES PRETRES DE LA FRATERNITE DES PIONIERS DU SEMINAIRE D’ABADJIN KOUTE CHEZ LE CARDINAL...

UNE NUIT DU PARDON CELEBREE A LA PAROISSE SACRE CŒUR – ABOBO ANADOR

A l’approche des solennités pascales, l’équipe presbytérale de la paroisse Sacré Cœur d’ Abobo Anador a organisé une célébration dénommée : LA NUIT DU PARDON.

Pour les prêtres de la paroisse, avant d’entrer dans la Semaine Sainte, il est bon pour chaque entité paroissiale de demander sincèrement pardon.

Cette action pastorale faite à l’intérieur du chemin de croix à de 19h00, s’est déroulée selon le programme suivant :

  1. Méditation de 7 stations du chemin de croix
  2. Chapelet de la Divine Miséricorde
  3. Exhortation sur le pardon
  4. Echange de pardon

-         Les prêtres demandent pardon aux fidèles

-         Les fidèles demandent pardon aux prêtres

 

-         Les hommes demandent pardon aux femmes

-         Les femmes demandent pardon aux hommes

-         Les enfants demandent pardon aux parents

-         Les jeunes demandent aux parents

  1. Passage par la porte du pardon: les fidèles passent par l’allée centrale de l’église et reçoivent chacun une bougie en signe de manifestation de leur pardon reçu
  2. Action de grâce
  3. Messe

Les paroissiens ont répondu nombreux à cette initiative pastorale de leurs prêtres. C’est autour de 22h que cette cérémonie s’est achevée.

 Père Jean-Baptiste DIAHOU

 

Seigneur Jésus, toutes les femmes de la Paroisse Sacré-Cœur d’Abobo-Anador, venons en cette nuit du pardon implorer ta miséricorde et demander à faire des efforts, pour nous éloigner de ces maux qui t’attristent et à semer plus d’amour.

En effet, nous sommes à la base de nos souffrances.

-      La femme est très orgueilleuse, tout se résume à sa seule personne.

-      La femme est envieuse, ce qui nous entraine à la jalousie

-      La femme n’est pas solidaire, elle ne sait pas encourager sa sœur, elle trouvera toujours à redire

-      La femme est hypocrite et ingrate,

-      La femme perd de plus en plus sa dignité, elle est prête à vendre son corps pour pouvoir paraître aux yeux de ses proches.

-      La femme est caractérisée par une médisante sans limite qui s’étend jusqu’aux oints de Dieu sans preuve.

-      La femme est la 1èe ennemie de la femme, elle est à la base de la rupture de plusieurs couples car c’est elle qui accepte d’avoir une relation amoureuse avec le mari de sa sœur et fait des pressions sur celui-ci pour qu’il divorce.

-      La femme est à la base de tant de maltraitances tant au niveau des foyers où elle maltraite les enfants qui ne sont pas issus d’elle, et au niveau des familles, les enfants et ses frères et sœurs.

-      Seigneur nos maux sont nombreux.

-      Au vu de tout cela sommes-nous véritablement converties ?

-      Sommes-nous les filles de la Vierge Marie que nous vénérons tant à travers les différents mouvements de spiritualité (Légion de Marie, Equipiers du Rosaire, Rosa Mystica, Marie Immaculée Reine …) ? Evidement la réponse est non. C’est pourquoi Seigneur nous de demandons de prendre pitié de nous et de nous donner la force de nous relever quand nous tombons.

-      Nous demandons pardon à nos enfants pour nos manquements, pardon aussi pour nos indifférences, pour toutes les formes de rejet et d’abandon.

-      A nos époux et frères, pardon pour nos infidélités, les injures, manque d’humilité, de soumission, pardon pour les humiliations que nous vous faisons subir.

-      Seigneur, nous portons tous ces péchés à tes pieds, afin que Toi le Maître de la vie nous irradie de tes rayons miséricordieux et nous plonge dans l’océan de ta miséricorde pour que nous soyons blancs comme neige, purifiées de tous nos péchés.

Chant : Pitié, pitié pour nous Seigneur dans ta bonté, en ta tendresse Seigneur, efface nos péchés.

Lave nous, lave nous de toute malice et de nos fautes Seigneur purifie nous.

Seigneur Jésus, tous  les hommes de la Paroisse Sacré-Cœur d’Abobo-Anador, venons en cette nuit du pardon implorer ta miséricorde et demander à faire des efforts, pour nous éloigner de ces maux qui l’attristent et à semer plus d’amour.

1° RELATIVEMENT A NOS EPOUSES.

Il m’est arrivé à plusieurs reprises de dire à l’épouse d’un ami : « Tu es particulièrement belle ce matin ma chérie »….et la tenue te va bien ... ».

La réponse n’est pas celle à laquelle vous pouvez vous attendre. Habituellement, « on répond merci beaucoup ».

Souventes fois, la dame me dit : « c’est toi qui le dis, c’est toi qui le reconnais, ton frère, ne me dit jamais que je suis belle… »

Est-ce qu’il vous arrive de dire lorsque la cuisine a été particulièrement agréable, de la féliciter pour la performance de ce jour ?

Pour ces mots gentils, jamais prononcés, je demande au nom de nous tous, pardon, pardon, pardon…à nos épouses. Seigneur, aide-nous à être prompt à féliciter nos épouses.

2°) RELATIVEMENT A NOS ENFANTS, AUX JEUNES.

Il est arrivé à des parents de dire : « Ils ont grandi trop vite… je n’ai pas eu le temps de les voir grandir…. »

Cela veut dire que le papa n’a pas pris le temps d’avoir souvent, de tenir la conversation avec les enfants.

Pour ces moments qui nous ont échappé, pour ces manques d’attention qui ont souvent conduit à des « catastrophes »…

Il est arrivé qu’un enfant, est devenu voleur, cleptomane…. J’ai connu un enfant qui appartenait à une bande de copains dont la devise était : qui porterait la plus belle paire de chaussure ?….. Ce qui a conduit à tous les vols les plus graves…

Le psychologue consulté a dit ceci… «  Son père ne fait pas attention à lui…. »

S’il peut l’inviter au restaurant au cinéma… tout va rentrer dans l’ordre…

Je demande au nom de nous tous, pardon, pardon, pardon à nos enfants, à nos jeunes.

Dieu nous aide, le Seigneur souffrant nous aide à nous améliorer.