A la Une

  • LA NOUVELLE GROTTE NOTRE DAME DE LOURDES SANTE DES MALADES DE LA PAROISSE SAINTE CECILE LES VALLONS BENIE LE DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2022 PAR LE CARDINAL JEAN-PIERRE KUTWAN

    LA NOUVELLE GROTTE NOTRE DAME DE LOURDES SANTE DES MALADES DE LA PAROISSE SAINTE CECILE LES...

  • LA PAROISSE CHRIST-ROI D'ALÉPÉ A CELEBRE SON JUBILE D'ARGENT (25 ANS)

    LA PAROISSE CHRIST-ROI D'ALÉPÉ A CELEBRE SON JUBILE D'ARGENT (25 ANS)

  • INSTALLATION DU CURE AKELE MAXIME DE LA PAROISSE SAINT PIERRE ET PAUL OGHLWAPO

    INSTALLATION DU CURE AKELE MAXIME DE LA PAROISSE SAINT PIERRE ET PAUL OGHLWAPO

  • LA JOURNEE NATIONALE ‘’JUSTICE, PAIX ET ENVIRONNEMENT 2022

    LA JOURNEE NATIONALE ‘’JUSTICE, PAIX ET ENVIRONNEMENT 2022

INAUGURATION DU MINISTERE PASTORAL DU PERE AKPOSSAN AKPOSSAN JEAN STANISLAS.

Le dimanche dernier, 16 octobre 2022, c’était un peu partout dans le diocèse, d’Inauguration du Ministère des anciens curés affectés.

Pour ces cérémonies éparpillées partout dans le diocèse ce dimanche 16 octobre 2022, notre équipe de reportage s’est rendue à la paroisse Saint Pierre d’Anoumabo où le Père Jean-Baptiste DIAHOU a été délégué pour l’Inauguration du Ministère Pastoral du nouveau curé, le Père AKPOSSAN Akpossan Jean-Stanislas.

En raison de certaines contingences, la cérémonie prévue pour 9h00 a commencé avec un peu de retard.

Devant le prêtre, délégué de l’Archevêque du diocèse, le nouveau curé a selon le rituel de l’inauguration du Ministère Pastoral, accepté d’être le collaborateur de son évêque.

 

Outre le Vicaire de Père ABEKOUA Alvarez, l’on comptait parmi les fidèles, Monsieur ABY Raoul maire de la commune de Marcory, les fidèles paroissiens de Saint Pierre d’Anoumabo, les amis de génération du nouveau curé et des invités venus d’ailleurs.

A la fin de la messe la deuxième Vice-Présidente du Conseil pastoral paroissial s’est adressé au curé et aux paroissiens.

Le Député-Maire de la commune de Marcory a fait un geste à l’endroit du Nouveau Curé, et à son Vicaire ; au délégué de l’Archevêque, aux amis de génération du nouveau curé.

Le nouveau curé et le délégué du cardinal ont dit chacun merci aux fidèles pour leur présence.

Le procès-verbal de la messe a été conjointement signé par le représentant du cardinal, le nouveau curé et le premier Vice-Président.

C’était une belle célébration qui s’est achevée avec un repas.

                                 Père Jean-Baptiste

                                      DIAHOU


              

29è dimanche ordinaire c

Homélie inauguration ministère du Père AKPOSSAN

Dans notre diocèse, tous les cinq ans ou plus il y a un changement à la tête d’une église paroissiale. Il n’y a pas longtemps, le 11 septembre 2022 vous avez dit  au revoir au Père Eliasson Amangoua Désiré. Aujourd’hui le Père Akpossan qui le replace. Comme son prédécesseur, il vous donne son orientation pastorale. Pour l’heure, le nouveau curé doit être officiellement installé selon le rite de l’Eglise. Il serait bon que fassiez attention aux différents aspects de ce rite pour comprendre qui est le curé ; quel est ses devoirs envers vous et quels sont vos droits envers votre Curé et la communauté paroissiale.

Entrons pour le moment dans la compréhension des textes liturgiques de ce jour……

Le plus grand mystère du monde de la prière réside dans le besoin même de prier avec persévérance. Nous pouvons difficilement comprendre pourquoi le Seigneur désire tant entendre nos supplications jour après jour, année après année, avant de nous accorder une réponse. Le plus grand désir de Dieu n’est-il pas de nous accorder ses bénédictions ? La persévérance est l’une des plus grandes difficultés que la prière doit surmonter. Après avoir longuement persévéré dans la prière, sans avoir obtenu de réponse, il devient facile pour notre faible chair d’abandonner la partie, sous prétexte que Dieu pourrait bien avoir une raison particulière pour ne pas répondre à nos appels. Et nous cessons de prier sous le couvert d’une fausse soumission.

Cette difficulté ne pourra être surmontée que par la foi. Nous ne devons jamais nous laisser décourager par un retard. Si nous avons pris position sur la parole de Dieu par la foi et au nom de Jésus et si nous sommes complètement soumis au souffle de l’Esprit pour ne rechercher que la volonté et la gloire de Dieu dans notre prière, nous devons demeurer inébranlable. Les Ecritures rapportent que la puissance de la prière agissante est tout simplement irrésistible. Nous devons garder l’assurance que la foi véritable ne peut être  trahie dans  le ciel. Ne savons-nous pas que  beaucoup d’eau doit être accumulée avant de pouvoir exercer une pression irrésistible ? Nous devrions aussi savoir que pour la prière, il nous faut parfois attendre que la mesure soit pleine devant Dieu avant d’obtenir une réponse.

Les  répétitions constantes de nos prières patientes et persévérantes peuvent être comparées aux nombreux pas de nos paysans en vue de jeter en terre en vue d’une abondante moisson. Toutes nos prières sont nécessaires et concourent les unes aux autres pour nous apporter finalement les bénédictions que nous demandons.

Nous devons être tout à fait convaincus que la prière simple, confiante et sincère ne peut échouer dans le ciel. Nous devons croire  qu’elle est une puissance agissante reçue avec amour par Dieu. Nous devons croire croire que celui qui saura persévérer jusqu’au temps choisi par Dieu saura obtenir la réponse qu’il cherche. Nous devons apprendre à ne pas nous fier aux possibilités humaines, ou à suivre nos propres pensées. Nous devons apprendre à faire confiance à la Parole du Dieu Vivant.

Le paysan attend patiemment le précieux fruit que la terre lui donnera. Il sait patienter et attendre les premières et les dernières pluies. Le temps et les saisons sont dans les mains de Dieu, c’est   - à – dire, que lui seul peut reconnaître le moment de maturité d’une âme ou d’une assemblée. Il sait reconnaître le moment où elle pourra s’emparer de la bénédiction qu’il accorde, pour la conserver-précieusement.
C’est par la foi dans la promesse de Dieu que nous pouvons recevoir tout ce que nous lui demandons c’est en persévérant et en croyant avoir reçu  ce que  avons demandé par la foi, dans la confiance et la louange, que l’âme peut grandir dans le Seigneur et réellement entrer en possession de la chose demandée.
La persévérance dans la prière nous apporte une bénédiction indéfinissable. C’est elle qui nous révèle pourquoi la  réponse n’est pas immédiate, c’est elle qui nous enseigne à rejeter tout ce qui n’est pas de la volonté de Dieu. Prier par la foi et avec persévérance nous amène à une communion plus intime avec le Seigneur. Lui seul peut nous enseigner à prier dans la soumission totale sous aucune  autre protection que celle du Christ. Prier par la foi nous amène à demeurer complètement en Christ. Donnons-lui le temps qu’il faut. Il nous rendra parfait dans la persévérance  et dans la prière.

Si vous priez pour vous-mêmes ou pour les autres, persévérez jusqu’à la fin. Toute œuvre physique ou intellectuelle nécessite du temps et des efforts. Il en est de même aussi pour nous dans le monde spirituel

Mettons cet enseignement en pratique. Prions pour l’Eglise qui est exposée aux puissances du monde. Prions dans une foi inébranlable ! Prier sans cesse nous apportera les réponses que nous cherchons.

 

Il suffit de donner à Dieu le temps nécessaire et crier jour et nuit. « Ecoutez bien ce que dit ce juge sans justice ! Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus qui crient vers lui jour et nuit ? Est-ce qu’il les fait attendre ? Je vous le déclare : sans tarder, il leur fera justice.

Père Curé, je voudrais te féliciter pour ta nomination à la tête de cette paroisse. Le choix  du prêtre installateur que je suis n’est pas fortuit. Je connais bien cette communauté pour avoir été  le Curé cinq années durant. Aujourd’hui, les aspirations profondes des hommes  et particulièrement des africains font qu’ils se tiennent de plus en plus vers Dieu et fréquentes beaucoup nos églises. Cette soif de Dieu ne les prive pas de l’humanité. Tu découvriras en certains des comportements qui n’ont rien avoir avec la foi chrétienne. Et justement c’est là qu’on attend le curé que tu es pour les aider à retrouver la bonne. Tu entres maintenant dans le sillage des curés expérimentés car tu commences la gestion de ta deuxième paroisse.

Gouverner n’est pas facile de nos jours, apprécie sur cette parole de Salomon « Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu’il sache gouverner ton peuple et discerner le bien et le mal. » (1 R 3, 9).

Paroissiens et paroissiennes de Saint Pierre Anoumabo, voici Votre Curé, s’il est heureux c’est à votre avantage, s’il est malheureux vous êtes responsables. Ce que je voudrais que vous reteniez c’est que votre curé n’est ni un notable ni un homme politique ni un cadre administratif. C’est un prêtre ; c'est-à-dire celui qui ne peut que vous donnez que les biens spirituels. En restant dans ce registre, que des bienfaits et lui également.

   Père Jean-Baptiste

                                      DIAHOU


 

                     Mot du Père Curé

Révérend Père DIAHOU Yapo Jean Baptiste,

Révérends pères,

Révérendes sœurs,

Distingués autorité coutumières du village d’Anoumabo

Honorable député maire de la commune de Marcory, fils du village

Honorables invités, parents et amis,

Chers paroissiens,

 

Je voudrais vous inviter à vous tourner avec moi vers le Seigneur pour lui rendre grâce par des acclamations pour toutes ses merveilles accomplies dans ma vie et dans la vie de la paroisse Saint Pierre Anoumabo dont il me confie la charge de Curé en ce jour, dimanche 16 octobre 2022.

Je voudrais vous inviter à dire un grand merci, par vos acclamations, à son Éminence Jean Pierre Cardinal Kutwa, Archevêque métropolitain de l’archidiocèse d’Abidjan pour sa confiance renouvelée en moi et pour ses prières qui accompagnent tous les prêtres, ses collaborateurs, en vue de rendre la moisson du Seigneur abondante dans notre archidiocèse.

Je voudrais vous inviter encore à dire un grand merci, par vos acclamations, au Révérend Père DIAHOU Yapo Jean Baptiste qui a présidé cette messe solennelle d’inauguration de mon ministère de Curé.

Je voudrais vous inviter encore à dire un grand merci, par vos acclamations, à vous-mêmes pour votre présence et pour tout ce que vous avez fait pour rendre possible et belle la cérémonie d’inauguration de mon ministère de curé. Merci au Conseil et au Comité d’organisation, à toutes les commissions, groupes, mouvements, associations et ceb ; merci à vous aussi, chers parents et amis qui êtes venus me soutenir, merci à toute la communauté pour l’accueil qui nous été réservé.

Je voudrais saluer tous mes prédécesseurs, en particulier le révérend Père ELIASON Amangoua Ange Désiré, pour le travail immense qu’ils ont abattu les uns après les autres et qui a eu pour résultat concret cette belle église et cette communauté grande et dynamique de Saint Pierre Anoumabo.

Et comme saint Paul a dit : « Moi, j’ai planté, Apollos a arrosé ; mais c’est Dieu qui donnait la croissance. » (1 Cor 3, 6)

Frères et sœurs, au travail déjà abattu par mes prédécesseurs et vous, je voudrais apporter une modeste contribution, une toute petite contribution en faisant de la construction du temple du Seigneur, aussi bien spirituel que physique, notre priorité à tous.

« Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. » (Jn 2, 19), disait le Christ à ceux qui lui demandaient un signe. Humainement, il est impossible de rebâtir en trois jours un temple qui a été bâti en 46 ans. Mais avec l’Esprit Saint, tout devient possible. Par Jésus Christ et dans l’Esprit SAINT, je voudrais donc que le temps de mon ministère de Curé dans cette paroisse Saint Pierre Anoumabo soit mis à profit pour bâtir le temple du Seigneur, pour insuffler aux fidèles, aux familles et aux différentes structures de la paroisse un éveil spirituel, dynamisme spirituel nouveau et contagieux. Pour cela, nous devons mettre la parole de Dieu au cœur de nos vies, de nos engagements et de nos activités. Nous devons nous laisser saisir par Dieu, par sa Parole de vie, par son Esprit qui renouvelle toute chose. Et cela est possible. Il suffit de dire OUI comme la vierge Marie. Cela est possible avec la grâce de Dieu.

Le temple que Dieu désire habiter, c’est le cœur de l’homme. Nous sommes donc invité à donner nos cœurs véritablement à Dieu, à nous laisser conduire par le souffle de son Esprit afin d’être ses enfants selon son cœur.

Bâtissons ensemble une église animée par le souffle de l’Esprit de Dieu, une église véritablement famille de Dieu, témoin de l’Évangile.

Que le Seigneur nous bénisse tous et nous aide à aller en eau profonde dans la foi, l’espérance et la charité.

Que le Seigneur bénisse toutes les autorités religieuses, administratives, politiques et coutumières (je fais un clin d’œil au chef de ce village et à la génération  aux affaires dans ce village), et vous tous, chers parents et amis, vous tous qui êtes venus de près ou de loin pour prendre part à l’action de grâce que nous rendons à Dieu en ce jour.

Que Dieu bénisse le Comité d’organisation de cette cérémonie, avec à sa tête Monsieur M’POUE SYLVESTRE 1 er Vice président du conseil pastoral paroissial.

Que le Seigneur nous donne la force, la volonté et l’intelligence dont nous avons besoin pour lui bâtir une paroisse digne de son Saint Nom et de la foi de Saint Pierre.

Je vous remercie.

Le Curé
Révérend Père Jean Stanislas Akpossan AKPOSSAN

MOT DE LA DEUXIEME VICE PRESIDENTE DU CONSEIL PASTORAL PAROISSIAL

 

Au terme de cette belle et émouvante cérémonie, je voudrais, au nom du 1er Vice-Président du Conseil Pastoral Paroissial, au nom des présidents des mouvements, associations, et chorales constituées de la paroisse, dire un grand merci à vous tous qui avez pris part à la cérémonie d’inauguration du ministère du Père AKOSSAN Akossan Jean Stanislas.

Un merci spécial et particulier au délégué de l’évêque, le révérend père Jean-Baptiste DIAHOU pour sa disponibilité et le parfait accomplissement de sa mission.

 Je voudrais également saluer et remercier :

1-   Le vicaire, le père ABEKOUA Alvarez

2-   Monsieur Raoul ABY, député-maire de la commune de Marcory et sa délégation

3-   Le chef, et les autorités villageoises

4-   Les autorités religieuses des églises sœurs

5-   La génération THOGBA-MONA du père curé

6-   Les invités de l’équipe presbytérale

7-    La chorale  

8-   Le comité d’organisation,

Enfin à vous tous peuple de Dieu, que le Seigneur vous manifeste son infinie bonté.

Encore une fois Merci à tous et bonne journée dominicale.