A la Une

  • LA FETE DES REGIONS A LA PAROISSE  SAINT KIZITO D’ADJAME WILLIAMSVILLE

    LA FETE DES REGIONS A LA PAROISSE SAINT KIZITO D’ADJAME WILLIAMSVILLE

  • MESSE DE SUFFRAGE DU PAPE BENOIT XVI A LA CATHEDRALE SAINT PAUL ABIDJAN

    MESSE DE SUFFRAGE DU PAPE BENOIT XVI A LA CATHEDRALE SAINT PAUL ABIDJAN

  • LA VIGILE DU NOUVEL AN A LA PAROISSE NOTRE DAME DE TOUTE GRACE ELOKA

    LA VIGILE DU NOUVEL AN A LA PAROISSE NOTRE DAME DE TOUTE GRACE ELOKA

  • LA FETE DE LA SAINTE FAMILLE DE JESUS, MARIE ET JOSEPH CELEBREE A L’EGLISE SAINTE FAMILLE DE COCODY RIVIEIRA 2

    LA FETE DE LA SAINTE FAMILLE DE JESUS, MARIE ET JOSEPH CELEBREE A L’EGLISE SAINTE FAMILLE DE...

LA NOUVELLE GROTTE NOTRE DAME DE LOURDES SANTE DES MALADES DE LA PAROISSE SAINTE CECILE LES VALLONS BENIE LE DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2022 PAR LE CARDINAL JEAN-PIERRE KUTWAN

Ce dimanche 27 novembre 2022, 1er dimanche de l’Avent

 Année (A), son Eminence Jean-Pierre Cardinal KUTWA, après la messe célébrée à 10h, en l’église Sainte Cécile du Vallon, a bénie la Nouvelle Grotte ‘’Notre Dame de Lourdes Santé des Malades’’ de cette paroisse. C’était une belle célébration qui a vu la participation des fidèles paroissiens, d’anciens curés, et vicaires, de religieux et religieuses ainsi que de nombreux invités.

Quelques allocutions ont été prononcées.

1-  M. Gabriel Amon DIEMELEON, 1er Vice – Président du conseil

2-  M. Samuel Marie KABLAN, concepteur et réalisateur de la grotte

3-  Mme Blanche OKOU, Secrétaire à l’’organisation

4-  Père Basile Djro DJRO, curé de la paroisse

5-  Le cardinal Jean Pierre KUTWA

 

 

Père Jean-Baptiste DIAHOU


HOMELIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVEQUE METROPOLITAIN D’ABIDJAN  A L’OCCASION DE LA BENEDICTION DE LA GROTTE MARIALE NOTRE DAME DE LOURDES SANTE DES MALADES DE LA PAROISSE SAINTE CECILE DU VALLON  

Abidjan Dimanche 27 novembre 2022

‘‘Aujourd’hui commence l’Avent, le temps liturgique qui nous prépare à Noël en nous invitant à élever notre regard et à ouvrir notre cœur pour accueillir Jésus. Pendant l’Avent, nous ne vivons pas seulement l’attente de Noël ; nous sommes également invités à réveiller l’attente du retour glorieux du Christ […] Pendant ces quatre semaines, nous sommes appelés à sortir d’un mode de vie résigné et routinier, et à sortir, en alimentant des espérances, en alimentant des rêves pour un avenir nouveau. Pape François, Angelus du 2 décembre 2018.

Révérend père Basile DJRO DJRO, Curé de la paroisse, ses vicaires et son Conseil pastoral paroissial,

Révérends Pères,
Révérendes sœurs,
Frères et sœurs en Christ,

Comme vous le savez certainement, toute nouvelle année qui commence porte en elle ses attentes et ses espérances, ses projets et ses souhaits, marqués par la forte espérance de les voir se réaliser dans le sens que nous désirons, mais surtout, pour les chrétiens, que Dieu Lui-même mène à bon port tous nos projets pour sa gloire et pour notre satisfaction. C’est le vœu et en même temps la prière que je forme pour vous tous ici réunis : que ce temps de l’Avent vous ouvre des perspectives heureuses et nouvelles et que Dieu vous comble, qu’Il éloigne de vous toutes sortes de maladies, par l’intercession de la Vierge Marie, Notre Dame de Lourdes, santé des malades.

Mais, pour que cela advienne, pour que ces rêves deviennent réalité, il nous faut nous bouger, ‘‘sortir du confort de nos canapés douillets’’, car ‘‘nous ne sommes pas faits pour des sommeils tranquilles mais pour des rêves audacieux’’ et surtout, comprendre que nous sommes invités à vivre ‘‘non d’attente mais en attente’’, une attente joyeuse de la venue du Seigneur, le Dieu des surprises qui appelle chacun à se jeter à l’eau’’, pour reprendre les mots du Pape François !

En recevant les fidèles à la salle Paul VI le 3 décembre 2018, le pape s’est voulu plus explicite sur l’idée de ‘‘non d’attente mais en attente’’ et je le cite : ‘‘il ne faut pas vivre d’attentes, qui pourraient ne pas être comblées, mais vivre dans l’attente, c’est-à-dire, désirer que le Seigneur nous apporte de la nouveauté. Mais il faut savoir attendre. C’est un beau et joyeux moment. Une joie dont les chrétiens doivent témoigner, non pas en restant les mains dans les poches, mais actifs dans l’amour. La vie devient alors de grandes fiançailles [car] nous ne sommes pas seuls (…) Dieu nous rend visite dans nos vies et attend d’être avec nous pour toujours.

Frères et sœurs,

Si Dieu nous rend visite dans nos vies et attend d’être avec nous pour toujours, il nous faut Lui faire de la place, encore et toujours, et c’est ainsi qu’il me plaît de comprendre la cérémonie d’inauguration de votre grotte mariale, à la fin de cette célébration eucharistique. Cette grotte, je la considère comme le signe et le symbole du toit à offrir à la mère, la Vierge Marie, et à son divin fils, Jésus, pour qu’ils viennent demeurer chez nous, chez vous ! C’est un beau symbole en ce temps de préparation à la venue du Fils de Dieu parmi les hommes. En effet, il y a de cela un peu plus de deux mille ans, l’Enfant-Dieu n’a pas eu d’autre alternative que celle de naître dans une mangeoire pour animaux. Aujourd’hui, vous lui offrez mieux ! Cependant, nous pouvons lui offrir plus que cette grotte faite de pierres : notre communauté paroissiale, nos familles, notre pays, nos cœurs !

Offrir davantage de la place à Dieu dans nos cœurs et dans nos vies, c’est comprendre où se trouve notre intérêt ! Dans la première lecture de ce jour, le prophète nous enseigne que la révélation de l’Alliance offerte par le Seigneur au peuple de Jérusalem est une parole universelle : Dieu sera reconnu comme Dieu unique et saint dont l’enseignement sera communiqué à tous les peuples de la terre. Sa parole sera source de justice et de paix pour tous ceux qui l’écouteront. La lumière sera sur Jérusalem. Tous ces faits marquent le début d’un temps nouveau, un temps de paix, où les armes seront transformées en outils agricoles, c’est-à-dire en instruments de vie. En effet, les hommes n’auront plus besoin de faire la guerre, car le Seigneur sera non seulement le juste juge mais aussi l’arbitre qui règlera les conflits entre les peuples, autrement que par la violence !

Comme vous le constatez, cette première lecture qui annonce un temps nouveau, rejoint merveilleusement l’action dont parle notre Saint Père le Pape François quand il nous invite à sortir d’un mode de vie résigné et routinier, et à sortir, en alimentant des espérances, en alimentant des rêves pour un avenir nouveau. Cela est possible, non seulement pour votre paroisse, mais également pour chacun de vous en particulier. En effet, c’est à mon avis, un leurre que de croire qu’il y aura un renouveau de nos communautés et de nos familles, si nous-mêmes sommes recroquevillés sur nous !

Notre bien-aimé Pape François disait justement à cet effet : ‘‘l’Avent nous invite à un engagement de vigilance, en regardant hors de nous-mêmes, en élargissant l’esprit et le cœur pour nous ouvrir aux nécessités des gens, de nos frères et au désir d’un monde nouveau… C’est un temps opportun pour ouvrir notre cœur, pour nous poser des questions concrètes sur comment et pour qui nous dépensons notre vie.’’ Et c’est maintenant qu’il nous faut agir, car c’est maintenant le moment favorable !

Dans la deuxième lecture, Saint Paul nous invite à nous tenir prêts car le salut est proche. Se tenir prêt, c’est ‘‘rejeter les œuvres des ténèbres, se revêtir des armes de la lumière, se conduire honnêtement, comme on le fait en plein jour, sans orgies ni beuveries, sans luxure ni débauches, sans rivalité ni jalousie. Se tenir prêt, c’est finalement se revêtir du Seigneur Jésus Christ et refuser de toutes ses forces, de s’abandonner aux préoccupations de la chair pour en satisfaire les convoitises.

Comme je le disais il y a de cela quelques années, ‘‘il est important pour nous aujourd’hui de nous poser la question du Christ que nous attendons pour Noël. En effet, si l’on n’y prend garde, nous risquons d’arriver au bout de cette attente, de cette préparation à Noël, déçus et découragés parce que nous aurons projeté sur Celui qui vient, des aspirations, des désirs autres que ceux que Lui-même veut pour nous et qu’il nous propose !’’

Frères et sœurs,  

Quel est le Christ que nous attendons à Noël et comment nous préparons-nous à l’accueillir ? Dans la page de l’évangile soumise à notre méditation, il est important de souligner que Jésus ne donne aucune précision sur le jour et l’heure où le Fils de l’homme viendra. Il y a ici une invitation à garder toujours l’esprit éveillé au lieu de se contenter de vivre au jour le jour, insouciants comme les gens au temps de Noé ! Seuls seront sauvés ceux qui se seront préparés à accueillir véritablement Dieu dans leur existence !

Certes, les chemins de cette préparation sont divers et variés. Mais je voudrais avec vous m’interroger : paroissiens et paroissiennes de Sainte Cécile, vos relations interpersonnelles sont-elles franches et vraies ? Ne sont-elles pas cousues de fils de médisance et de mensonge ici à la paroisse tout comme dans vos différents milieux de vie ? Si l’idée de la construction d’une grotte mariale dédiée à Notre Dame de Lourdes santé des malades est merveilleuse, de quoi souffrez-vous comme communauté d’Eglise ? Individuellement ? Sauriez-vous présenter à Jésus par l’intercession de Marie, toutes vos blessures et celles de nos concitoyens ?

Révérends Pères,

Frères et sœurs, 

Le 11 février 2010, le Pape émérite Benoît XVI a eu ces paroles que je vous partage : “il est normal que Marie, mère et modèle de l’Église, soit invoquée et vénérée comme Salus Infirmorum. Première et parfaite disciple de son fils, elle a toujours fait preuve, en accompagnant le cheminement de l’Église, d’une sollicitude particulière pour qui souffre… En célébrant les apparitions de Lourdes, lieu choisi par Marie pour manifester sa sollicitude maternelle envers les malades, la liturgie re-propose justement le Magnificat…qui n’est pas le cantique de ceux à qui sourit la fortune. Il est le merci de ceux qui connaissent les drames de la vie et mettent leur confiance dans l’œuvre rédemptrice de Dieu… Comme Marie, l’Église porte en elle les drames humains et la consolation divine au long de l’histoire… Acceptée et offerte, partagée sincèrement et gratuitement, la souffrance devient un miracle de l’amour…”

Vous l’aurez compris : en décidant de placer votre grotte sous la tutelle de Notre Dame de Lourdes santé des malades, je vous encourage et vous engage à la suite de Marie, à manifester désormais de la sollicitude pour ceux qui souffrent, pour ceux qui sont affrontés aux drames de la vie, à les porter au propre comme au figuré, pour alimenter de nouvelles espérances ! Tel est le message que je suis venu vous porter en ce jour ! Bon temps de l’Avent à tous. Je vous bénis.

 

+ Jean Pierre Cardinal KUTWÃ,
Archevêque d’Abidjan

 


 

SAINTE CECILE, CHANTE LA GLOIRE DE DIEU

SAINTE CECILE, A JESUS LA GLOIRE !

Eminence Jean-Pierre cardinal KUTWA, Archevêque Métropolitain d’Abidjan,

Révérends Pères,

Révérends Sœurs,

Distingués invités,

Chers frères,

Chères Sœurs,

 

Soyons dans la joie, car la nouvelle de ce matin est bonne en ce premier dimanche de l’Avent. Eminence, AKWABA à sainte Cécile, à vous et à la délégation des révérends Pères qui vous accompagne.

C’est toujours avec une joie renouvelée et une filiale affection que nous vous accueillons.

En ce jour consacré au Seigneur, notre premier pasteur, notre bien-aimé, Eminence Jean-Pierre Cardinal KUTWA, est bien présent pour bénir la grotte de la paroisse sainte Cécile du Vallon dédiée à Notre Dame de Lourdes, Santé des Malades, pour le salut et la sanctification de nos âmes.

Nous avons rêvé et pensé une œuvre à la hauteur, à la splendeur et à la dignité de la très Sainte Vierge Marie.

Sous la houlette de notre Père curé Basile Djro DJRO, de ses vicaires et de ses deux conseils ;

Avec la grâce de Dieu et vos conseils avisés, nous l’avons réalisé. Le peuple de Dieu s’est mobilisé pour atteindre cet objectif de foi dans la dynamique synodale de communion, de participation, de mission.

Que le nom du Seigneur soit béni !!!

Eminence, frères et sœurs, que cette célébration eucharistique nous dispose à accueillir le Seigneur Jésus qui vient à Noël et que la Vierge Marie nous garde pour qu’amour et vérité se rencontrent et que justice et paix s’embrassent en chacun de nos actes.

Telle est la bonne nouvelle de ce Dimanche. Bonne célébration à toutes et à tous !

SAINTE CECILE, CHANTE LA GLOIRE DE DIEU

SAINTE CECILE, A JESUS LA GLOIRE !

 

M. Gabriel Amon DIEMELEOU

1er vice-Président du Conseil


Sainte Cécile, chante la gloire de Jésus,

Sainte Cécile, à Jésus la gloire !

En tant que secrétaire à l’organisation et de la lutte contre l’insalubrité, je remercie toutes les associations, commissions, groupes et mouvements pour leur implication à l’organisation pratique de cette célébration.

Après la bénédiction et le renvoi final par notre Père Archevêque, le curé, ses vicaires et ses deux conseils vous invitent à un partage dans la cour de l’Eglise.

Eminence, Révérend Père curé, M. Samuel KABLAN (architecte de la grotte NOTRE DAME DE LOURDES, SANTE DES MALADES) n’a pas voulu rester en marge à cet évènement. Il me charge de vous offrir à chacun de vous ces deux grottes que voici.

Sainte Cécile, chante la gloire de Jésus.

Sainte Cécile, à Jésus la gloire !

 

         Mme OKOU Blanche

Secrétaire à l’organisation


Mot de remerciement du curé

Eminence,

Avec votre paternelle autorisation, cette grotte comme lieu de prière en l’honneur de la Vierge Marie, Notre Dame de Lourdes, Santé des Malades, a été possible.

En ce dimanche 27 novembre 2022, le premier du Temps de l’Avent de l’année liturgique A, malgré vos multiples sollicitations pastorales, vous avez daigné être là pour sa bénédiction.

C’est une belle occasion spirituelle de communion, de participation et de mission, puisqu’avec cette cérémonie de bénédiction, nous sommes honorés de la présence de ceux que nous avons invités et nous les en remercions très chaleureusement.

Eminence, c’est tous ensemble, avec un cœur de fils, que prêtres, fidèles laïcs, de la paroisse sainte Cécile du Vallon et nos illustres invités, nous vous disons infiniment merci.

C’est un grand cadeau que vous nous faites. Nous ne l’oublierons jamais. Nous supplions la Vierge Marie, de vous fortifier pour la conduite du troupeau de son Fils Jésus présent en Côte d’Ivoire et à Abidjan.

Eminence, vous étiez là pour la bénédiction de la chapelle d’adoration avec notre aîné Vicaire Episcopal, Chargé du suivi du clergé, Monseigneur René AGBO, excusé, et aujourd’hui encore avec nous pour la grotte. Merci d’être là.

Eminence, par vous et avec vous, nous voudrions remercier les architectes de cette œuvre les sociétés ART-DECO-ROCHES, KUBIC, nos confrères présents, les religieuses et les religieux.

Par vous et avec vous, nous remercions les paroissiens de toutes les couches, de toutes les entités (commissions, groupes, associations et mouvements, chorales, organisateurs) pour leur grande implication et leur disponibilité pour la réalisation de cette œuvre spirituelle qui est là.

En ce temps de synode, nous mesurons l’importance du vivre ensemble, de l’unité, de l’écoute mutuelle, du dialogue et de la charité.

Eminence, les paroissiens de sainte Cécile du Vallon, vous prient d’accepter ces présents en guise de gratitude et d’expression de leur affection pour vous.

Merci Eminence et merci à toutes et à tous !

Père Basile Djro DJRO

Curé de la paroisse Sainte Cécile du Vallon

 

 

DESCRIPTION ET SYMBOLIQUE SPIRITUELLE DU SANCTUAIRE MARIALE DE LA PAROISSE SAINTE CECILE DES 2 PLATEAUX VALLONS

ART – DECO - ROCHES NOUS SOMMES ART DECO ROCHES UNE ENTREPRISE CHRETIENNE CATHOLIQUE QUI TRAVAILLE POUR LA VENUE DU TRIOMPHE DU CŒUR IMMACULE DE LA SAINTE VIERGE MARIE A TRAVERS LES GROTTES MARIALES DANS LES PAROISSES ET DANS LES FAMILLES CHRETIENNES AFIN DE PERMETTRE AUX AMES D’AVOIR UNE DEVOTION PLUS INTIME AU CŒUR IMMACULE DE MARIE.

LA SYMBOLIQUE DE LA GROTTE MARIALE

1-      POURQUOI AVOIR EU L’IDEE DE REALISER CETTE GROTTE SOUS FORME DE ROCHERS ?

Cette Grotte a été réalisée sous forme de rochers d’abord parce que Notre Dame de Lourdes est apparue à Bernadette Soubirous dans une grotte et parce que la parole de DIEU nous dit en Mathieu 7 vers 24 et je site « Quiconque entend ces paroles que je dis et les mets en pratique sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc ». Le Christ est le roc et le rocher sur lequel nous devons bâtir notre vie. Alors ses rochers nous rappellent les paroles de la Bible cité plus haut.

2-       LES LUMIERES JAUNE AUTOUR DE LA GROTTE MARIALE

Le jaune est une couleur Liturgique, il a la même propriété que la lumière (feu) et l’or, c’est-à-dire qu’il représente la présence de de Dieu (Exode 3 :2-3) ; (Exode 13 :21) ; (Néhémie 9 :12) ; (Nombres 14 : 14) et le Feu du Saint Esprit Alors tous ceux qui vienne dans ce sanctuaire NOTRE DAME DE LOUDES à Marie pour présenter leurs prières sont consumés par le feu du Saint esprit dans la présence de Dieu.

3-      LE PUPITRE DE LA PAROLE

 Le pupitre de la parole a été réalisé sous forme de gouvernail pour signifier que c’est le Christ qui conduit notre vie à travers sa parole, lorsque nous l’entendons et la mettons en pratique. Les 7 branches représentent les 7 (sept) dons du saint esprit et les 3(trois) anneaux symbolisent la trinité « le Père, le Fils et le Saint Esprit »

4-      LES JARRES

La symbolique des jarres nous rappelle le miracle que Jésus a opéré suite à l’intercession de sa très sainte vierge Marie. Ces jarres nous inspirent à nous confier encore plus à la sainte vierge Marie car par sa prière et son intercession son fils Jésus peut aussi accomplir dans notre vie le miracle en comblant nos manques. Ainsi par l’intercession de la vierge Marie Jésus transforme les jarres de nos cœurs remplient de maladies, de méchancetés, de jalousies, de calomnies, de palabres, de rancunes, de discordes, de mensonges, d’orgueil etc., en des jarres de santé, amour, paix, bonté, fraternité chrétienne, charité chrétienne, de vérité etc.

5-      LA COLOMBE

A dessus du baptistère en forme de jarre, nous avons placé une colombe blanche qui symbolise le Saint Esprit (Mathieu 3 :16 ; Marc 1 :10 et Luc 3 :22) qui descend sur les baptisés afin de leur communiquer les dons du saint esprit.

6-      LA CASCADE- L’EAU

La symbolique de l’eau nous renvoie à Jean 14 : 6 (Je suis le chemin la vérité et la vie. L’eau est pour nous source de vie. Aussi comme à Lourdes nous avons voulu représenter cette eau qui coule à travers la cascade. Sainte Bernadette Soubirous a déclaré que la Dame qu’elle voyait lui a dit je site « venez boire à la fontaine et vous y laver afin d’être guérit de tous vos maux ». C’est ainsi que tous ceux qui viendront dans ce sanctuaire Mariale soient lavés de tous leurs péchés et guéris de tous leurs maux.