Lundi 29 Novembre 2021

« Le centurion reprit : Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri. » (Mt 8, 8)

La confession d’humilité du centurion est la prière que nous disons juste avant de recevoir l’eucharistie. Le centurion ne se considère pas digne mais cependant il exprime sa foi et sa confiance envers Jésus face à tous, de telle manière que Jésus ne peut que s’exclamer : « Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi » (Mt 8, 10). Quel bel exemple de foi ! Il est à remarquer que la foi voit les choses comme Dieu les voit. La grande foi honore Dieu ; la petite foi sauve, parce que Dieu a égard non à la mesure de la foi que nous avons, mais à l’objet que la foi saisit. La foi du centurion fournit au Seigneur l’occasion de parler de l’introduction des gentils dans les bénédictions du royaume tout en déclarant aux Juifs que leurs privilèges extérieurs ne donnaient pas le droit d’y avoir accès, sans la foi.

 Père AGNIGORI Kpandjé Hyppolite curé de la paroisse Saint Jean de Cocody

PrintEmail