Mercredi 23 novembre 2022

Jésus approche de sa mort… À Jérusalem, il perçoit le complot qui se trame contre lui alors que « tout le peuple venait à lui dès l’aurore dans le Temple pour l’écouter » (Lc 21,28). Il sait que ses disciples auront à vivre cette même opposition quand ce sera à eux de témoigner de la venue du Royaume de Dieu et il veut leur donner confiance et lucidité. Jésus connait bien le monde, et il connait aussi ses disciples. Il sait bien que leur message ne sera pas toujours accepté et bien souvent cela ira jusqu’à la moquerie, voire la persécution. Luc écrit son Évangile pour les premiers chrétiens, déjà persécutés peu après la Pâques de Jésus. Mais de tout temps et aujourd’hui encore des frères risquent leur liberté et leur vie pour témoigner de leur foi face à des idéologies totalitaires. Notre temps connaît aussi des formes moins visibles de persécution, par la dérision, le mépris, la marginalisation, dans des milieux de travail, d’école, de communication… Nous pouvons donc tous recevoir les conseils de Jésus qui seront notre force dans l’épreuve. Dès lors, le chrétien d’aujourd’hui, s’il veut vraiment être disciple et témoin de Jésus doit se préparer à avoir le courage de sa foi en face du monde …. Mais avons-nous vraiment ce courage ?

P. Hippolyte AGNIGORI, Curé de la paroisse Saint Jean de Cocody

PrintEmail