BJ Wonderful Blinds - модуль joomla Новости

A la Une

  • MESSAGE SUR LA FOI CHRETIENNE ET LA FRANC-MAҪONNERIE

    MESSAGE SUR LA FOI CHRETIENNE ET LA FRANC-MAҪONNERIE

  • Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.

    Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais...

  • HOMELIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVEQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DE LA FETE DE PAQUES 2017

    HOMELIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVEQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DE LA FETE DE PAQUES 2017

  • MESSAGE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVEQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DE LA MESSE CHRISMALE 2017

    MESSAGE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVEQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DE LA MESSE CHRISMALE 2017

Comment se confesser

Le pénitent, à genoux devant le prêtre, fait le signe de Croix :

Au nom du Père et du Fils, et du Saint-Esprit.

Amen.

 
Bénissez-moi, mon Père, parce que j'ai péché. Je confesse à Dieu Tout-Puissant, je reconnais devant mes frères, que j'ai péché en pensée, en parole, par action et par omission; Oui, j'ai vraiment péché.

 

 
Le prêtre invite le pénitent à la confiance en Dieu en disant: Que le Seigneur vous inspire les paroles justes et les sentiments vrais pour confesser avec contrition vos péchés.

 
Le pénitent peut alors dire quelques mots de la Sainte Ecriture ayant trait à la miséricorde de Dieu et au repentir, par exemple : Seigneur, tu sais tout, tu sais que je t'aime (Jn 21, 17).

 
Mon Père, je ne me suis pas confessé depuis... J'ai reçu l'absolution. J'ai accompli ma pénitence.

 
Mon Père, je m'accuse... (tous les péchés mortels commis depuis la dernière confession valide; les péchés véniels dont on se souvient. Ne pas oublier le nombre de fois ainsi que les circonstances qui peuvent affecter la qualification morale des actes.)

Mon Père, je m'accuse de tous ces péchés, de tous ceux dont je ne me souviens pas, de tous ceux de ma vie passée, en particulier de ceux que j'ai commis contre (tel commandement ou telle vertu).

Je demande pardon à Dieu pour tous les manques d’Amour que j’ai commis, ceux auxquels je pense et ceux auxquels je ne pense pas et à vous, mon Père, pénitence et absolution, si vous m'en jugez digne.

C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute. C'est pourquoi je supplie la Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, mon Père, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

Le prêtre lui donne des conseils opportuns, lui impose une pénitence et l'invite à manifester sa contrition.

 
Le pénitent récite l'acte de contrition :

« Mon Dieu, j'ai un très grand regret de vous 'avoir offensé, parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché vous déplait ; je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte Grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence. Amen ».

Le prêtre prononce alors les paroles de l'absolution :

 
« Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde; par la mort et la résurrection de son Fils Il a réconcilié le monde avec Lui et Il a envoyé l'Esprit Saint pour la rémission des péchés ; par le ministère de l'Eglise qu'II vous donne le pardon et la paix.

Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, je vous pardonne tous vos péchés.

Le pénitent répond : Amen.

 
Le prêtre invite à l'action de grâce:

Que la passion de Jésus-Christ, notre Seigneur, l'intercession de la Vierge Marie et de tous les saints, tout ce que vous ferez de bon et supporterez de pénible contribuent au pardon de vos péchés, augmente en vous la grâce pour que vous viviez avec Dieu.

Le prêtre renvoie le pénitent :

Allez dans la paix du Christ, priez pour moi et accomplissez votre pénitence.

Le pénitent se retire. Il peut alors se recueillir quelques ins­tants pour :

 - rendre grâce à Dieu pour le sacrement qu'il vient de recevoir,

- demander au Seigneur de pardonner les éventuelles imperfections de la confession,

- accomplir dès que possible la pénitence, et réfléchir aux conseils et avis du confesseur pour bien les graver dans son cœur, et formuler les résolutions opportunes.

 
Prière après la confession

Après la confession, il est possible de formuler de tout son cœur cette prière sans oublier de pratiquer la pénitence que nous a donné le prêtre : « Je te rends grâce, mon Dieu, de m'avoir pardonné mes péchés et reçu à nou­veau dans ton amitié. Je te demande, par les mérites de ton Fils Jésus-Christ et de sa très Sainte Mère, la Vierge Marie, et de tous les saints, de suppléer par ta miséricorde à tout ce qui, de par ma misère, a manqué de contrition, de pureté et d'intégrité dans cette confession. Je te redis que je prend la ferme résolution et les moyens de ne plus pratiquer les péchés dont je viens de m’accuser ». Sans oublier la pénitence que le prêtre nous conseil de faire.