BJ Wonderful Blinds - модуль joomla Новости

A la Une

  • HOMELIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVEQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DES ORDINATIONS DIACONALES 1Tm3, 8-13/ Mt 13, 24-43 Cathédrale Saint Paul Plateau Abidjan le 8 juillet 2017

    HOMELIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVEQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DES ORDINATIONS...

  • HOMELIE DU CARDINAL JEAN PIEERE KUTWÃ ARCHEVËQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DE LA MESSE ANNIVERSAIRE DE DECES DE MONSEIGNEUR JUSTO MULLOR GARCIA

    HOMELIE DU CARDINAL JEAN PIEERE KUTWÃ ARCHEVËQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DE LA MESSE ANNIVERSAIRE...

  • HOMELIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVEQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DE LA CONFIRMATION DES JEUNES DE L’ARCHIDIOCESE D’ABIDJAN 2017

    HOMELIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVEQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DE LA CONFIRMATION DES...

  • MESSAGE SUR LA FOI CHRETIENNE ET LA FRANC-MAҪONNERIE

    MESSAGE SUR LA FOI CHRETIENNE ET LA FRANC-MAҪONNERIE

HOMELIE DU CARDINAL JEAN PIEERE KUTWÃ ARCHEVËQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DE LA MESSE ANNIVERSAIRE DE DECES DE MONSEIGNEUR JUSTO MULLOR GARCIA

Cathédrale Saint Paul du Plateau
Abidjan le 3 juin 2017

‘‘Si les bourgeons ne partaient pas, si la saison des pluies boudait la saison sèche , il n’y aurait ni feuillage, ni fruit. Jésus lui-même a cru bon de dire : il vous est utile que je m’en aille...’’

Excellence Monseigneur Joseph SPITTERI,
Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,
Chers frères et sœurs des autres confessions religieuses,
Révérends Pères,
Frères et sœurs en Christ,

C’est la sagesse populaire qui dit que partir c’est mourir un peu ; mais s’en aller pour chercher Dieu, c’est trouver la vie ! Je crois personnellement que trouver la vie, tel doit être le but ultime de toute existence sur cette terre . Cela vaut pour tout être humain comme cela l’est tout particulièrement pour ceux et celles qui ont offert et continuent d’offrir leur vie pour le service de Dieu et de leurs frères!

 

Chercher Dieu, trouver la vie ! N’est-ce pas justement ce que nous faisons à chacune de nos célébrations eucharistiques? Chercher Dieu, trouver la vie ! N’est-ce pas là aussi le sens profond de l’engagement des consacrés de par le monde? Quel bonheur finalement pour celui qui cherche Dieu, le trouve et se met à le suivre !

Frères et sœurs, 

‘‘Voir et suivre Jésus’’, telle pourrait être la thématique de la page de l’évangile selon Saint Jean que nous venons d’entendre. En effet, tout part ,comme nous le relate l’évangile, de la demande adressée à Philippe par des Grecs : ‘‘nous voulons voir Jésus’’. Cette demande suscite bien des interrogations : comment la réputation de Jésus est-elle parvenue jusqu’à eux ? Est-ce une simple curiosité aiguisée par la haine qu’ils sentent monter parmi les pharisiens envers ce fameux Jésus, devenu l’homme à abattre ? Ne sont-ils pas justes avides de voir et d’entendre celui dont ils connaissaient déjà, par ouï-dire, le merveilleux enseignement ? Ne sont-ils pas simplement fascinés par la personnalité hors du commun de cet homme Jésus ? N’est-ce pas plutôt qu’ils ont entendu parler de ce mouvement de foule provoqué la veille, jour des Rameaux, par la venue de Jésus ? Dans tous les cas, ils ont besoin de voir cet homme extraordinaire dont tout le monde parle et chante les louanges.

‘‘Nous voulons voir Jésus’’, phrase merveilleuse qui monte de chaque cœur désirant Dieu ! En effet, qui aujourd’hui n’aimerait pas s’approprier cette phrase dans notre monde de plus en plus balloté par les vents contraires ! Voir Jésus, mais surtout le suivre, n’est-ce pas justement le chemin que les véritables disciples du Christ sont invités à emprunter encore et toujours? Bien humblement, je crois que cette thématique qui consiste à ‘‘voir et à suivre Jésus’’, cadre bien avec la vie de celui pour qui nous sommes réunis ce matin. Mais qui est l’homme ?

1-   L’homme, Monseigneur Justo Mullor GARCIA.

Excellences,                                                                                                  Frères et sœurs,

            Né le 8 mai 1932 à Los Villares en Espagne, le jeune Justo Mullor GARCIA a étudié au Séminaire théologique d'Almería. Ordonné prêtre de Jésus-Christ le 8 décembre 1954, il sera envoyé par l'évêque d'Almería Monseigneur Alfonso Rodenas García pour un doctorat en Droit canonique à l'Université Grégorienne. Peu de temps après, en 1957, il entrait à l'Académie Pontificale Ecclésiastique, se préparant ainsi pour servir la carrière diplomatique du Saint-Siège.

Le 21 mars 1979, le pape Jean-Paul II lui confère l'ordination épiscopale, après l’avoir nommé archevêque titulaire de Emerita Augusta. Le lendemain 22 Mars 1979, il est nommé Nonce Apostolique en Côte d’Ivoire tout en desservant les missions diplomatiques du Saint-Siège au Burkina-Faso et au Niger. Celui qui était entré au service diplomatique du Saint-Siège en 1967, loin de la terre d’Espagne qui l’avait vu naître, travailla ainsi dans plusieurs nonciatures avant d’être nommé en 1985, au Secrétariat d'Etat à titre d'observateur permanent au Conseil de l'Europe à Strasbourg, et à l'Organisation des Nations Unies à Genève.

Le 30 Novembre 1991, certainement grâce à son savoir faire, le Saint Pape Jean-Paul II le nomme premier nonce apostolique dans les pays baltes d'Estonie, de la Lettonie et de la Lituanie, tout en lui confiant l'Administration Apostolique de l'Estonie ainsi que la préparation du voyage du pape dans cet état balte.  Le 28 Juillet 1994, il est nommé Archevêque titulaire de Volsinium, puis Nonce Apostolique au Mexique le 2 Avril 1997. Cette riche carrière diplomatique qui l’a conduit à la suite du Christ sur les routes du monde prendra fin le 11 février 2000, lorsque le Pape le nomme Président de l'Académie Pontificale Ecclésiastique, là où les futurs diplomates du Saint-Siège sont formés.

À 75 ans et après une vie bien remplie à servir le Christ et son Eglise, Mgr Mullor Garcia présenta sa démission au pape Benoît XVI qui l’accepta. Et dès lors ,il quitta l’Académie pontificale ecclésiastique et vecut retiré à Rome, non loin du Vatican. Le pape Benoît XVI avait marqué son estime pour lui en le nommant en 2009, membre de la Congrégation des causes des saints.

De son séjour en Côte d’Ivoire, nous gardons de lui le merveilleux souvenir d’un homme simple,affable et attachant; un homme amoureux de Dieu et des hommes de ce pays, au point de s’être impliqué personnellement dans la construction de la cathédrale St Paul et dans les différentes visites que le Souverain Pontife d’alors, le Saint Jean Paul II a effectuées en Côte d’Ivoire. Voici quelle fut la vie de l’homme qu’il a plut au Seigneur de rappeler à Lui le 30 décembre 2016 à l’âge de 84 ans.

Excellences,

         Frères et sœurs,

Si nous avons souhaité vivre ce moment, ce n’est certainement pas dans le stérile désir de faire mémoire pour faire mémoire de celui pour qui nous nous sommes déplacés, mais bien pour rendre grâce à Dieu de nous l’avoir prêté pour faire un bout de chemin avec lui.

Ce chemin, c’est celui sur lequel nous sommes sans cesse invités à offrir le Christ à notre humanité qui tend à se déshumaniser. En effet, à quoi bon voir Jésus, si ce n’est pas pour l’imiter. Je crois que si nous voulons servir le Christ, si nous voulons dire son amour, si nous prétendons être de ses amis, alors nous devons le suivre là où se joue l’avenir de nos pays !

Suivre le chemin du Christ signifie l’accompagner non seulement dans sa Résurrection, mais aussi dans sa Mort ; c’est souffrir aux côtés de nos frères les hommes . Il s’agit en fait pour nous, à la suite du Christ ,de devenir un grain de blé enfoui pour donner la vie, à la différence du grain de blé qui est en réserve dans le grenier, qui ne sert à rien, avant d’être dévoré par la vermine et autres souris.

Excellences,

         Frères et sœurs,

‘‘Si les bourgeons ne partaient pas, si la saison des pluies boudait la saison sèche , il n’y aurait ni feuillage, ni fruits. Jésus lui-même a cru bon de dire : il vous est utile que je m’en aille. Dès lors que l’on se croit indispensable , on commence à devenir inutile, sinon nuisible…Le message que nous donnait hier Jean le baptiste ,d’apprendre à partir à temps, s’adresse à chacun à une époque de la vie; il s'adresse aux parents, aux maîtres, à tous ceux qui sont à l’origine de quelque chose, sinon l’amour se change en révolte. La passion de dominer est encore plus grande que celle de l’argent ;et les disciples de Jésus doivent acquérir la sagesse de prendre sereinement leur retraite lorsque le temps est venu. Quand un homme a épuisé son utilité, qu’il sache que la joyeuse acceptation de son inutilité est un service grandiose.’’

Va Excellence GARCIA, toi qui as épuisé ton utilité; et sache que ta vie avec nous n’a jamais été une vie d’inutilité. Nous te recommandons à Jésus que tu as vu et suivi sur les routes du monde, afin qu’Il t’accorde la récompense promise à ses bons et loyaux serviteurs.

Repose en paix

 

+ Jean Pierre Cardinal KUTWÃ
Archevêque d’Abidjan