BJ Wonderful Blinds - модуль joomla Новости

L’OUVERTURE DE LA 96ème SESSION ORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE

INTERVENTION DE MONSEIGNEUR JEAN PIERRE KUTWÃ
ARCHEVEQUE D’ABIDJAN
A L’OCCASION DE L’OUVERTURE DE LA 96ème SESSION ORDINAIRE  DE LA CONFERENCE
DES EVEQUES CATHOLIQUE DE CÔTE D’IVOIRE

Centre Sainte Thérèse de Bingerville
Mardi 21 mai 2013
              

‘‘Vous autres, venez à l’écart, dans un lieu désert et reposez-vous un peu.’’ Mc 6, 31

Eminence Bernard Cardinal AGRE,
Excellence Monseigneur Alexis TOUABLY YOULO, Président de CECCI,
Excellences,
Monsieur le Sous Préfet de Bingerville,
Monsieur le Maire de la Commune de Bingerville,
Révérends Pères,Révérendes sœurs,
Frères et sœurs,

Ces par ces paroles que Jésus s’adresse à ses apôtres, quand Il les voit revenir fourbu, couverts de poussière, la mine défaite autant par la fatigue que par les déceptions rencontrées tout au long de la mission qu’Il leur avait confiée. Ce sont ces mêmes paroles qui me viennent à l’esprit à l’ouverture de la 96ème session ordinaire de notre conférence.

 

 ‘‘Vous autres, venez à l’écart, dans un lieu désert et reposez-vous un peu’’ Cette invitation du Christ est à comprendre comme le signe du recul à prendre par rapport à l’action, le second souffle avant tout nouveau départ. Ce désert, cette distance nécessaire, peut être aussi comprise d’une part comme un moment pour juger les actes que nous avons posés et de l’autre, un moment de rencontre avec le Seigneur.

Par ailleurs, dans la Bible, l’expression ‘‘à l’écart’’ est souvent utilisée pour situer les moments de prière de Jésus, et le désert est le lieu d’élection pour entendre la parole de Dieu, afin de se remettre en route pour la suite de la marche. Enfin, dans l’invitation du Christ à aller à l’écart dans un endroit désert, se trouve également cachée, l’invitation à juger par nous-mêmes, les actes que nous avons posés. Avons-nous toujours eu, pasteurs et fidèles laïcs, la distance nécessaire qu’il nous aurait fallu avoir face aux événements qui ont eu cours ces dernières années dans notre pays ?  

‘‘Vous autres, venez à l’écart, dans un lieu désert et reposez-vous un peu’’ Certes, le cadre et les enjeux de cette 96ème session ordinaire ne se prête nullement à des vacances à proprement parler mais vous conviendrez avec moi que les sujets dont nous allons débattre tout au long de cette semaine nous inclinent à une certaine mise à l’écart afin que les fruits de nos réflexions impulsent une nouvelle dynamique à la marche de notre Eglise qui est en Côte d’Ivoire. En rendant grâce à Dieu pour tout ce que nous avons vécu de bien, de grand et de beau dans nos différents diocèses, je voudrais que par la prière, nous puissions ensemble Lui demander de poursuivre et surtout d’achever pour nous, ce que Lui-même a si bien commencé, pour sa plus grande gloire et pour le salut de nos frères et sœurs.

Sur ces paroles, je vous souhaite à tous la bienvenue. Que le Christ nous fasse la grâce de travaux riches, de débats profonds et que la Vierge Marie, Mère de Notre Seigneur et Maître nous soutienne tout au long de cette session ordinaire de sa prière bienveillante.

Je vous remercie.

 

+ Jean Pierre KUTWÃ,                                                                   Archevêque d’Abidjan                                          

ImprimerE-mail