BJ Wonderful Blinds - модуль joomla Новости

Les oeuvres

 

PRESENTATION DU SECRETARIAT EXECUTIF DIOCESAIN DE L’APOSTOLAT DES LAÏCS (SEDAL)

 EX DIRECTION DIOCESAINE DES ŒUVRES CATHOLIQUES D’ABIDJAN (DDOC)

 

 Présentation brève

 Le SEDAL, anciennement nommé Direction Diocésaine des Œuvres Catholiques (DDOC),  est une structure de l’Archidiocèse d’Abidjan. Elle a pour rôle de coordonner et d’organiser toutes les activités liées à l’Apostolat des laïcs conformément au décret conciliaire sur l’Apostolat des Laïcs du 18 novembre 1965, « Apostolicam actuositatem ».

A cet effet, elle a sous sa responsabilité :

 Depuis  l’an 2017 la Conférence des Evêques Catholiques de Côte d’Ivoire a décidé  de détacher la pastorale de l’organisation des pèlerinages, vu que  l’Apostolat des Laïcs est une mission très importante dans l’Eglise surtout  avec le foisonnement des nouveaux mouvements religieux.

 

La mission du  SEDAL est donc l’animation, l’organisation et la coordination des activités de ces différents groupes de spiritualité selon ces nouvelles dispositions. 

 Le SEDAL se présente comme une structure de conseil et de régulation. En ce sens, il constitue des dossiers pour la reconnaissance diocésaine d’un mouvement ou groupe qu’il soumet au visa de l’Archevêque. Ce, en collaboration avec les Aumôniers.

Il coordonne et organise toutes les activités de l’apostolat des laïcs, il est le conseiller et le régulateur de l’apostolat des laïcs auprès de l’Evêque dans le diocèse.

 Etant à son origine une émanation du Conseil Pastoral Diocésain, il est chargé de mettre en œuvre les directives de ce Conseil au titre de l’apostolat des laïcs.

D’autres missions d’ordre pastoral peuvent lui être confiées.

Présentation détaillée de la DDOC depuis sa création jusqu’en 2017.

PRESENTATION DE LA DIRECTION DIOCESAINE DES OEUVRES CATHOLIQUES D’ABIDJAN

 La direction Diocésaine des Œuvres catholiques (DDOC) est une structure de l’Archidiocèse d’Abidjan. Elle a pour rôle de coordonner et d’organiser toutes les activités liées à l’Apostolat des laïcs. A cet effet, elle a sous sa responsabilité

  • Les Mouvements ;
  • Les associations ;
  • Les groupes de prières ;
  • Les communautés Nouvelles et Fraternités ;
  • La pastorale sociale et la pastorale de la Santé ;
  • Les ONG catholiques ;
  • L’organisation des pèlerinages catholiques dans le diocèse, à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

 La Direction Diocésaine des Œuvres Catholiques se présente comme une structure de conseil et de régulation. En ce sens, elle constitue des dossiers pour la reconnaissance diocésaine d’un mouvement ou groupe qu’elle soumet au visa de l’Archevêque. Ce, en étroite collaboration avec les Aumôniers. La DDOC coordonne et organise toutes les activités de l’apostolat des laïcs, il est le conseiller et le régulateur de l’apostolat des laïcs auprès de l’Evêque dans le diocèse.

 

Les Aumôniers

 Il se définit comme étant le conseiller et le directeur spirituel du mouvement ou groupe dont il a la charge. Il est le guide, le confident du groupe et de l’association. Il organise les temps de formation et les recollections pour le groupe. Il veille non seulement à l’application effective du thème diocésain dans les groupes, mais aussi, à la vie spirituelle de chaque membre.

Il travaille en étroite collaboration avec le Directeur Diocésain des Œuvres. Celui-ci le propose au conseil de l’Évêque pour être nommé.

 Le Conseiller

 Il est un compagnon, un ami, qui s’assoit à côté du groupe, du mouvement ou de l’association, et qui une fois connu, l’aide à accomplir ses missions en solidarité avec eux. C’est une personne qui ne marche ni devant, ni derrière, mais aux cotés des mouvements. Il apprend d’eux et avec eux. Il leur offre les outils et les expériences qui leur permettent d’être les acteurs de leur propre histoire et des chrétiens adultes et responsables.

 Responsables laïcs

 Il est un chrétien catholique engagé avec la maturité de la foi, la conviction et l’expérience dans le groupe, est désigné par les membres pour guider le groupe, vivre selon l’esprit du groupe. Il incarne le Mouvement ou l’association.

Il travaille en collaboration avec l’aumônier diocésain, avec qui, il élabore le programme d’activité et le bilan de l’année. Il les dépose à la DDOC pour être acheminés à l’Évêque.

 

LE CONSEIL DIOCESAIN DES ŒUVRES CATHOLIQUES D’ABIDJAN

Pour l’aider dans sa mission, la DDOC a mis en place un conseil diocésain.

Le Conseil Diocésain des Œuvres Catholique (CDOC) est une plateforme de réflexion et de décision mise en place par la DDOC en faveur des groupes, associations, mouvements diocésains et communautés nouvelles diocésaines. Il a pour objectif de faire des propositions au Directeur, de traduire les missions de la Direction en plan d’action à travers des propositions et de veiller à la réalisation des orientations diocésaines sur l’apostolat.

Composition du conseil

Le conseil est composé de deux organes :

  • Le bureau
  • Les commissions

 

  1. Le bureau est composé de :
  • Le président
  • Un secrétaire général
  • Un secrétaire adjoint chargé de l’organisation
  • Un trésorier
  • Les responsables de commissions

 Les commissions sont les suivantes :

  • Economique
  • Projets
  • Synergie
  • Communication
  • Formation
  • Sociale

LA MISSION DE LA DIRECTION DIOCESAINE DES ŒUVRES CATHOLIQUES D’ABIDJAN

Travailler à l’engagement de l’Église par chacun de ses membres dans le monde pour une transformation profonde de notre société, afin d’en faire des lieux de rencontre avec Dieu qui est paix, joie, bonheur et vie.

 

  • Quel sera l’impact de l’action missionnaire de nos mouvements, associations, communautés nouvelles, organisations non gouvernementales (ONG) sur la société dans son besoin de salut, de Consécration à Jésus pour qu’elle soit sauvée ?
  • Comment organiser l’accompagnement de tous ces groupes constitués pour qu’il porte le fruit que le Seigneur attend de son Église ? Fruit de vie pour la gloire de Dieu et le salut du monde.

 

Voilà des réflexions urgentes à mener avec les aumôniers et les responsables des différents mouvements, associations, ONG et communautés nouvelles pour un meilleur profit de l’œuvre de Dieu

Une chose est sûre ! Nous ne parviendrons à rien si nous ne demeurons pas en Jésus.

 Comment allons-nous y arriver ?

   Il faudra organiser des formations pour les responsables des mouvements à l’occasion des rencontres qu’il nous faudra avoir avec eux.

ü  Il nous faudra créer un cadre de concertation régulière avec les aumôniers diocésains qui nous permettra d’échanger, de partager les expériences des uns et des autres et de trouver les moyens d’une plus grande efficacité dans la mission.

 LES DIRECTIVES PASTORALE DU DIRECTEUR DIOCESAIN DES ŒUVRES

Le Diocèse se trouve en ses différents mouvements avec des aumôniers nommés. Que les aumôniers apportent aux groupes l’aide qu’on attend d’eux.

Le directeur doit

  • Vérifier si le travail est fait
  • Vérifier si les groupes reçoivent l’assistance dont ils ont besoin
  • Aider les aumôniers à faire leur travail en les contactant individuellement  et tous les contacter t au moins une fois pour faire le point.

Les mouvements et associations qui ont pour rôle d’être la partie visible de l’Eglise dans le monde doivent être suivis.

L’aumônier diocésain doit rencontrer les autres aumôniers des groupes afin de les aider.

Ne jamais laisser les laïcs seuls

Le rôle du Directeur sera de coordonner, d’animer tout le militantisme des différents mouvements et associations. C’est un travail très important. Faire des tournées de mobilisation auprès des aumôniers.

Le Directeur des Œuvres doit être le veilleur  qui aide à prendre conscience de l’ampleur de la tâche et surtout du besoin de bien faire le travail.

  • Insister sur le fait que les aumôniers suivent les groupes
  • Apporter aux groupes l’expérience pour faire marcher les mouvements.
  • Former les aumôniers aux différents mouvements. Il faut que chaque nouvel aumônier connaisse son mouvement pour lequel il a été nommé
  • Identifier les différents groupes qui n’ont aucun document et qui travaillent sans.

 

ImprimerE-mail