Mardi 06 décembre 2022,2e semaine du Temps de l'Avent.Année A.Férie.Couleur liturgique:Violet

Matthieu 18,12-14 met en lumière 2 attitudes nécessaires dans la relation entre Dieu et l'Homme. D'abord il y a la miséricorde infinie de Dieu qui le pousse voire l'oblige à rechercher vaille que vaille l'Homme qui s'est perdu par le péché. Le péché nous détourne du chemin que Dieu voudrait que nous empruntions : le chemin de la sainteté. Le péché nous égare donc de notre chemin. Il constitue en quelque sorte une sortie de route. Par Amour pour nous, Dieu part à notre recherche et il se réjouit lorsqu'il nous retrouve. Ensuite, il y a l'attitude de la brebis égarée. Il faudrait qu'elle accepte de revenir avec le berger. Dieu ne nous force pas. Il respecte notre liberté et notre volonté. Pour revenir sur le droit chemin, il faudrait que nous reconnaissions que nous nous sommes égarés et que nous avons besoin de Dieu, lui qui par sa Parole nous veut du bien(Isaïe 40,1-11).Que le Seigneur nous porte toujours sur son Cœur aimant et que sa Parole demeure sans cesse en nous.

Agréable journée à nous. Dieu nous bénisse abondamment.


Père Sylvain KOUASSI, Paroisse Sainte Famille Riviera

PrintEmail