Vendredi 15 octobre 2021

Ste Thérèse d’Avila, vierge, réformatrice du Carmel, docteur de l’Église Lc 12, 1-7


« Craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir d’envoyer dans la géhenne. »


La crainte de Dieu doit être inscrite au fond de tout homme. Il a le pouvoir de nous sauver et de nous faire périr dans la géhenne. C’est à Lui que nous devons la vie, le mouvement et l’être. Devant la toute-puissance de Dieu, nous n’avons qu’à nous abandonner à sa providence et accepter de bon cœur sa volonté pour nous. Il nous le dit, même nos cheveux sont tous comptés et nous avons du prix à ses yeux. Ayons donc une totale confiance en Dieu et ne désirons rien d’autres que l’accomplissement de sa volonté dans nos vies. Le bonheur qu’il nous réserve est sans déclin.



 Père AGNIGORI Kpandjé Hyppolite curé de la paroisse Saint Jean de Cocody

PrintEmail