Vendredi 24 Mai 2024 Férie

De nouveau, des foules s’assemblèrent près de lui et de nouveau, comme d’habitude, il les enseignait. Puissions-nous parvenir dans notre vie à cette heureuse répétition, à cette heureuse habitude de s’assembler autour de Jésus ! S’assembler, c’est faire communauté, c’est oser s’asseoir les uns avec les autres, dans la diversité, la différence. C’est surement oser se laisser approcher, interpeller, voir bousculer dans ses fragilités et ses dons par un étranger, un autre, un frère. Jésus et ses disciples montent vers Jérusalem et se retrouvent sur une frontière devant le territoire de la Judée et de l’autre côté du Jourdain. Les personnes y sont forcément différentes et pourtant elles osent s’assembler. A Jérusalem, lors de la Cène, Jésus invitera à faire « assemblée » avec ses disciples autour du Pain et du Vin. Et il nous laisse cet héritage pour que nous nous osions nous assembler « près de lui ». Ce mouvement des uns vers les autres porte fruit car c’est « près de lui ». C’est Lui qui nous convoque et Lui qui nous donne de tenir ensemble. Comment ? Comme d’habitude, Jésus enseigne. La Parole nous assemble, nous fait tenir ensemble. Or la tentation des pharisiens consiste bien à piéger Jésus en le questionnant sur les modalités d’exclusion, pour briser ce qui était assemblé. Incontestablement faire Eglise dérange. D’où la réponse de Jésus : « ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare ! ». Dans l’unité des hommes et femmes qui s’assemblent pour écouter les enseignements de Jésus, nous pouvons y lire l’œuvre de Dieu et cela nous encourage à rester en Eglise, près de Lui.

Père Hippolyte AGNIGORI,
Curé de la Paroisse St Jean-Paul 2 de ANGRE-8 e tranche

PrintEmail