A la Une

  • HOMÉLIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVÊQUED’ABIDJAN A L’OCCASION DE LA MESSE DE CLÔTURE DE L’ANNÉE PASTORALE 2021-2022

    HOMÉLIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVÊQUED’ABIDJAN A L’OCCASION DE LA MESSE DE CLÔTURE DE...

  •  BILAN DE FIN D’ANNEE PASTORALE 2022

    BILAN DE FIN D’ANNEE PASTORALE 2022

  • HOMELIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVEQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DE LA CELEBRATION DES 40 ANS DU DIOCESE DE GRAND BASSAM

    HOMELIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ ARCHEVEQUE D’ABIDJAN A L’OCCASION DE LA CELEBRATION DES 40...

  • JOURNNEE DE SANCTIFICATION DE FIN D’ANNEE 2022 DES PRETRES

    JOURNNEE DE SANCTIFICATION DE FIN D’ANNEE 2022 DES PRETRES

CONFIRMATION JEUNES 2022 -- 1251 Jeunes confirmés en la Cathédrale Saint Paul du Plateau-Abidjan

 Ce dimanche 05 juin 2022, l’Archevêque d’Abidjan, son Eminence Jean-Pierre Cardinal KUTWA a confirmé 1251 jeunes des vicariats Mgr Paul Dacoury TABLEY et Mgr Jean-Baptiste BOIVIN. Après l’homélie dite par le Cardinal, le Père ATCHEDAN a procédé à l’appel des différents candidats par vicariat et doyenné.

A la suite, le rite de confirmation. Le Cardinal était entouré pour la circonstance des vicaires généraux, des vicaires épiscopaux et des prêtres aumôniers des jeunes des paroisses des doyennés présents.

 Des catéchistes et animateurs et un grand nombre de parents des candidats faisaient partie de l’Assemblée. A la fin de la messe, nous avons eu droit à trois allocutions :

1-Mot du Président des Jeunes

2-Père Eugène, Aumônier des Jeunes

3- L’Archevêque d’Abidjan

  Père Jean-Baptiste DIAHOU


 

HOMÉLIE DU CARDINAL JEAN PIERRE KUTWÃ

ARCHEVÊQUE D’ABIDJAN
A L’OCCASION DE LA CONFIRMATION DES JEUNES DE L’ARCHIDIOCÈSE D’ABIDJAN

Cathédrale Saint Paul du Plateau
Dimanche 5 juin 2022

 

Chant : ‘‘L’Esprit de Dieu, repose sur moi. L’Esprit de Dieu m’a consacré. L’Esprit de Dieu, m’a envoyé proclamer, la Paix, la Joie’’

Révérends Pères,
Chers amis jeunes,
Chers confirmands,
Chers frères et sœurs,

Le chant que nous venons d’exécuter est tout un programme de vie et c’est celui que je souhaite qu’il soit le vôtre désormais après votre confirmation qui fait de vous des adultes dans la foi, malgré votre âge relativement jeune, et c’est là tout un défi à relever si vous voulez être pris au sérieux plus tard dans la vie tout comme dans votre Eglise.

En effet et comme vous devez le savoir certainement, l’histoire de notre Eglise est jalonnée des faits d’autres jeunes comme vous qui, ne préférant rien d’autre que l’amour du Christ, ont su mériter de cette même Eglise pour figurer au calendrier des saints. Oui, aujourd’hui encore, la sainteté est une option à laquelle vous devez souscrire pour votre bonheur et pour la gloire de Dieu ! N’ayez donc pas peur !

Aspirer à la sainteté mais surtout en prendre le chemin pour marquer votre temps, pour impacter vos différents milieux de vie est possible si vous le désirez et c’est bien là, ce que je vous recommande vivement. En effet, c’est aujourd’hui qu’il vous faut prendre les bons plis qui feront de vous non seulement de bons citoyens mais également des hommes et des femmes dont la voix compte et dont le point de vue intéresse ses interlocuteurs ! Ce chemin de la sainteté, c’est celui dont nous avons esquissé les voies dans le chant que nous avons exécuté tout à l’heure et qui se décline en trois points.

1-  Amis jeunes, l’Esprit de Dieu repose sur vous.

        Chers confirmands,

Dans la première lecture ce qui manifeste que l’Esprit du Seigneur est sur les disciples de Jésus ce n’est pas tant le vent violent qui secoue les fondations de la maison où ils étaient ainsi que les phénomènes extraordinaires qui

se produisent mais ce qu’ils vont finir par devenir ! Hier, ils avaient peur que les Juifs les persécutent et se cachaient pour prier. Mais, à la Pentecôte comme aujourd’hui, la promesse de Jésus de leur envoyer l’Esprit saint se réalise. Ils deviennent tout autre, non pas physiquement mais dans leur manière d’exprimer leur foi.

Vous aussi, vous aller recevoir comme vos devanciers le même Esprit saint. C’est votre comportement, c’est votre style de vie qui fera dire à tous ceux que le Seigneur mettra sur les chemins de vos vies, qui attesteront que l’Esprit du Seigneur repose vraiment sur vos vies. Je vous exhorte vivement à ne pas faire mentir l’Esprit du Seigneur qui est vraiment sur vous ! Cela suppose que vous compreniez vraiment ce qui va être fait, sans vous laissez distraire comme c’est le cas bien souvent.

Vivre de l’Esprit du Seigneur qui est sur vous, se laisser conduire par lui, c’est accepter de vivre comme Jésus nous le recommande désormais avec sagesse et 'intelligence car l’Esprit saint est force qui conseille ; il est science qui nous fait aimer la piété et avoir la crainte de Dieu.
C’est à vous de vouloir vivre ainsi désormais pour que le monde, vos parents et amis sachent qu’aujourd’hui, il s’est passé quelque chose dans vos vies parce que le Seigneur vous a consacrés !

2-  Amis jeunes, l’Esprit de Dieu vous a consacrés.

Chers confirmands

        Tout à l’heure, nous avons chanté ceci que l’Esprit de Dieu repose sur moi, il m’a consacré, il m’a envoyé proclamer, la paix, la joie. Voici l’honneur qui vous est fait : être consacrés au Seigneur ! Qu’est-ce que cela peut signifier pour vous qui n’êtes ni prêtres, ni religieux ou religieuses et qui allez continuer à vaquer à vos occupations de tous les jours ?

        La consécration consiste à rendre sacré, c’est-à-dire faire passer du domaine profane au domaine sacré une personne, un objet ou un lieu. C’est aussi le rite par lequel on affecte au service de Dieu une personne, une chose, un lieu qui, par-là, entre dans la catégorie du sacré. Cela signifie que désormais, vous avez davantage de prix aux yeux de Dieu et de notre Eglise et qu’à ce titre, vous ne devez plus agir n’importe comment.

        La deuxième lecture de ce jour nous enseigne que croire en Jésus-Christ mort et ressuscité nous affranchit du pouvoir du péché et nous rend juste devant Dieu. Cette libération doit s’épanouir dans le comportement du croyant. Il est appelé à devenir ce que le Christ a fait de lui en n’oubliant jamais que le risque de se laisser entrainer par sa faiblesse conduit nécessairement à retomber dans le péché. Sachez que l’Esprit de Dieu vient au secours de la faiblesse humaine. Il aide à vivre comme des enfants de Dieu, et non comme des esclaves et c’est celui qui se laisse conduire par l’Esprit de Dieu, qui peut à la suite de Jésus, appeler Dieu du nom de Père !

        Être consacrés par l’Esprit de Dieu vous confère désormais une mission et dans l’Eglise et dans le monde ! Pour cette mission, vous devrez savoir comme dit le Pape François que ‘‘quand un jeune tombe, c’est, en un certain sens, l’humanité qui tombe. Mais il est aussi vrai que quand un jeune se relève, c’est comme si le monde entier se relevait. Chers jeunes, quel grand potentiel se trouve entre vos mains ! Quelle force vous portez dans vos cœurs !’’ Message à l’occasion de la XXVIème journée mondiale de la jeunesse, le 21 novembre 2021.

        Mais Saint Paul est très explicite dans cette deuxième lecture quand il dit que, et je le cite ‘‘ceux qui sont sous l’emprise de la chair ne peuvent pas plaire à Dieu… Mais si le Christ est en vous, le corps, il est vrai, reste marqué par la mort à cause du péché, mais l’Esprit vous fait vivre, puisque vous êtes devenus des justes… si vous vivez selon la chair, vous allez mourir ; mais si, par l’Esprit, vous tuez les agissements de l’homme pécheur, vous vivrez.’’ Fin de citation. Finalement, être consacrés au Seigneur, c’est cela : tuer les agissements de l’homme pécheur ! Cela est possible si vous voulez répondre à votre vocation profonde, celle de proclamer, la Paix, la Joie.

3- Amis jeunes, proclamez désormais la paix, la joie.

Chers confirmands,
Chers amis jeunes,

        Pour réussir cette mission que je vous confie à tous, je voudrais avec vous m’appuyer encore une fois sur le message du Pape François à l’occasion de la journée mondiale de la jeunesse pour l’année 2021 dans laquelle il indique des chemins forts intéressants qui sont une triple invitation : 1- reconnaître sa cécité. 2- changer de perspective. 3- ne pas disperser sa force et sa passion. Cette triple invitation et s’achève avec un appel : “Lève-toi et témoigne !”

        Pour proclamer la paix et la joie, il vous faut commencer par reconnaître vos propres cécités. Comme dit le Pape, en relatant la conversion de Saint Paul, ‘‘l’humilité [qui est] conscience de ses propres limites, est fondamentale ! Celui qui pense tout savoir de lui-même, des autres et même des vérités religieuses, aura de la peine à rencontrer le Christ. Saul, devenu aveugle, a perdu ses repères. Seul, dans le noir, les seules choses claires pour lui sont la lumière qu’il a vue et la voix qu’il a entendue. Quel paradoxe : c’est précisément quand on reconnaît qu’on est aveugle, qu’on commence à voir… De nos jours, de nombreuses “histoires” assaisonnent nos journées, en particulier sur les réseaux sociaux, souvent construites artificiellement avec beaucoup de décors, caméras, divers fonds d’écran. On cherche toujours plus les lumières de la scène, savamment orientées, pour pouvoir montrer aux “amis” et followers une image de soi qui souvent ne reflète pas notre vérité. Le Christ, lumière de midi, vient nous éclairer et nous rendre notre authenticité, en nous libérant de tout masque. Il nous montre nettement ce que nous sommes, parce qu’il nous aime tels que nous sommes.’’

        Changer de perspective, c’est comprendre comme dit le Pape que ‘‘la conversion de Paul n’est pas un retour en arrière, mais l’ouverture à une perspective totalement nouvelle… Nous pouvons nous convertir et nous renouveler dans la vie ordinaire, en faisant les choses que nous avions l’habitude de faire, mais avec le cœur transformé et des motivations différentes. Dans ce cas, Jésus demande expressément à Paul d’aller jusqu’à Damas où il se rendait. Paul obéit, mais maintenant la finalité et la perspective de son voyage ont changé radicalement. Dorénavant il verra la réalité avec des yeux nouveaux. Avant ils étaient ceux du persécuteur justicier, désormais ils seront ceux du disciple témoin. A Damas, Ananie le baptise et l’introduit dans la communauté chrétienne. Dans le silence et la prière, Paul approfondira sa propre expérience et la nouvelle identité qui lui a été donnée par le Seigneur Jésus.

        Enfin, ne pas disperser sa force et sa passion, c’est comprendre encore une fois comme dit le Pape que ‘‘si l’obscurité autour de vous et en vous vous empêche de voir correctement, vous risquez de vous perdre dans des combats qui n’ont pas de sens, jusqu’à devenir violents. Et malheureusement vous en serez vous-mêmes les premières victimes, ainsi que ceux qui vous sont proches. Il y a aussi le danger de lutter pour des causes qui, à l’origine, défendent des valeurs justes, mais qui, portées à l’exaspération, deviennent des idéologies destructrices. Combien de jeunes aujourd’hui, peut-être poussés par leurs convictions politiques ou religieuses, finissent par devenir des instruments de violence et de destruction dans la vie de beaucoup ! Certains, nés dans l’ère du numérique, trouvent dans l’environnement virtuel et sur les réseaux sociaux le nouveau champ de bataille, faisant recours sans scrupule à l’arme des fake news pour répandre des poisons et démolir leurs adversaires.’’ Et le Saint Père de conclure en affirmant que ‘‘quand le Seigneur fait irruption dans la vie de Paul, il n’annule pas sa personnalité, il n’efface pas son zèle et sa passion, mais il met à profit ses dons pour faire de lui le grand évangélisateur jusqu’aux extrémités de la terre…’’ Chers amis jeunes, à présent, je veux vous inviter à reprendre pour votre compte l’appel du Pape François à vous lever et à témoigner !

4- Ami jeune, “Lève-toi et témoigne !”

Chers fils,

         Votre témoignage doit se fonder sur l’amour comme ne cesse de                   répéter Jésus dans l’évangile de ce jour. N’oubliez jamais qu’avec l’amour, on obtient tout et l’amour déculpe les forces pour ceux que nous aimons ! Puisque l’Esprit du Seigneur est sur vous, qu’Il vous a consacrés, et qu’Il vous envoie proclamer sa paix et sa joie, je vous indique à présent les chemins de votre apostolat. Toi qui m’écoutes en ce moment, fais silence et écoutes bien ce que je te dis à la suite de notre Saint Père le Pape François :  

- Lève-toi et témoigne de ton expérience d’aveugle qui a rencontré la lumière, qui a vu le bien et la beauté de Dieu en lui-même, dans les autres et dans la communion de l’Eglise qui l’emporte sur toute solitude.

- Lève-toi et témoigne de l’amour et du respect qu’il est possible d’instaurer dans les relations humaines, dans la vie familiale, dans le dialogue entre parents et enfants, entre jeunes et personnes âgées.

- Lève-toi et défends la justice sociale, la vérité et la rectitude, les droits humains, les persécutés, les pauvres et les vulnérables, les sans-voix dans la société, les immigrés.

- Lève-toi et témoigne du nouveau regard qui te fait voir la création avec des yeux pleins d’émerveillement, qui te fait reconnaître la Terre comme notre maison commune et qui te donne le courage de défendre l’écologie intégrale.

- Lève-toi et témoigne que les existences qui ont échoué peuvent être reconstruites, que les personnes déjà mortes en esprit peuvent ressusciter, que les personnes esclaves peuvent redevenir libres, que les cœurs oppressés par la tristesse peuvent retrouver l’espérance.

- Lève-toi et témoigne avec joie que le Christ vit ! Répands son message d’amour et de salut parmi ceux de ton âge, à l’école, à l’université, au travail, dans le monde numérique, partout.

        Que l’Esprit de Dieu vous inonde tout entier ! Que ce même Esprit vous devance en toutes vos actions ! Qu’il infuse encore aujourd’hui ses sept dons sacrés au monde ! Qu’il prenne le contrôle de nos vies et qu’il soit notre force, notre guide et notre jeunesse ! Que Dieu vous prenne tous en grâce et qu’il vous bénisse aujourd’hui, demain et tous les jours ! AMEN !

 

Bonne fête à tous !

+ Jean Pierre Cardinal KUTWÃ
Archevêque Métropolitain d’Abidjan

 


MOT DE L’AUMONIER DE L’OFFICE DIOCESAIN

DE LA PASTORALE DES JEUNES D’ABIDJAN

 

Eminence Jean-Pierre Cardinal KUTWA, Archevêque Métropolitain d’Abidjan,

Nos Seigneurs Jean Pascal Thaddée Séka SEKA, Vicaire général,

Pierre Claver YESSOH N’GUESSAN, Vicaire général ;

Révérend Père Henri N’DIMON, Vicaire Episcopal, Curé de la Cathédrale Saint Paul du Plateau,

Révérend Père Ambroise KOBENAN KOFFI, Vicaire Episcopal,

Révérends Pères Aumôniers des jeunes,

Révérendes Sœurs,

Chers Présidents des doyennés des vicariats Monseigneur Paul Dakoury TABLEY et Monseigneur Jean Baptiste BOIVIN,

Chers Présidents des Offices décanaux et Paroissiaux des jeunes,

Frères et sœurs en Christ,

Très Chers confirmés,

Au terme de cette édifiante et prestigieuse célébration où le Seigneur nous a comblé avec tout Son Amour de grâces et de bénédictions, je prends la parole pour rendre grâce à Dieu pour tant de bienfaits.

En ce jour de la Pentecôte, nous sommes tous appelés à nous ouvrir véritablement à l’Esprit Saint d’Amour, dans la vérité à travers le thème de notre année pastorale : « Amour et Vérité se rencontrent, justice et paix s’embrassent. » (cf Ps 84,11).

Mais bien plus pour vous aujourd’hui, nos élus du jour, chers nouveaux Confirmés, car le Christ vous redit ces paroles qu’il prononçait à ses disciples : « Soyez parfaits comme votre Père Céleste est parfait » (cf Mt 5,48). L’Esprit de Dieu, comme il l’a fait pour les apôtres en ce jour de Pentecôte, vous confère dans la foi, tous les moyens spirituels qui vous aideront à être d’authentiques témoins de l’Evangile, des Chrétiens matures dans la foi. Ce moment de votre vie, n’aurait vu le jour sans le concours de toutes ces personnes qui, directement ou indirectement, ont œuvré et contribué à votre bonne préparation.

Ainsi, nous saisissons l’occasion pour dire infiniment merci à :

Tous les parents, les accompagnateurs, les catéchistes, les animateurs, responsables de Catéchèse, pour votre disponibilité, votre don de soi et votre amour dans le service auprès de vos frères et sœurs ;

Aux curés et aux Aumôniers pour leur prière et accompagnement constant, particulièrement au Curé de la Cathédrale, Vicaire Episcopal, le Père Henri N’DIMON, qui nous accueille en ce jour et qui n’a ménagé aucun effort pour que cette célébration soit un franc succès. Merci beaucoup mon Père.

Nous ne saurions terminer sans adresser nos remerciements filiaux à son Eminence Jean-Pierre Cardinal KUTWA, pour son soutien sans failles et pour sa paternelle présence parmi nous en ce jour qui a rehaussé davantage cette célébration.

Père Eugène Lawrence AWOUONDJI

Aumônier diocésaine


 

 MOT DU PRESIDENT DE L’OFFICE DIOCESAIN

DE LA PASTORALE DES JEUNES D’ABIDJAN

 Eminence Jean-Pierre Cardinal KUTWA, Archevêque métropolitain d’Abidjan,

Nos Révérends Vicaires Généraux, Monseigneur Jean Pascal Thaddée Séka SEKA et Monseigneur Pierre Claver Yessoh N’GUESSAN,

Révérend Père Henri N’DIMON, Vicaire Episcopal, curé de la Cathédrale Saint Paul du Plateau,

Révérend Père Ambroise KOBENAN KOFFI, Vicaire Episcopal,

Révérends Pères Eugène AWOUONDJI et Pierre Richard ATCHEDAN, Aumôniers diocésains des jeunes,

Révérends Pères curés,

Révérends Pères Aumôniers des jeunes,

Révérendes Sœurs,

Chers Présidents des Offices Décanaux et Paroissiens des jeunes,

Très chers confirmés,

Je vous salue dans le nom puissant de notre Seigneur JESUS CHRIST.

Ce jour est un jour exceptionnel, il consacre l’envoi en mission de 1251 jeunes confirmés. A l’image des premiers chrétiens, chers confirmés, je vous souhaite une vie de conversion sans pareil, remplie de témoignages vivants et de responsabilité.

Je vous exhorte à plus d’engagement pour votre Pastorale, pour votre Eglise car elle a besoin de sa jeunesse. Soyez donc dans l’allégresse sans stress que requiert votre confirmation car vous avez le Consolateur avec vous.

Eminence Jean-Pierre Cardinal KUTWA, je voudrais profiter de cette belle opportunité pour vous dire MERCI, NANSI, AYOKA, MO. Je voudrais vous dire merci pour votre soutien indéfectible en faveur des actions de la jeunesse catholique de notre diocèse mais aussi et surtout pour notre pays tout entier.

Eminence, Merci pour ce chemin que vous tracez pour nous. Aussi vrai que les sentiers ont beau être tortueux, nous marcherons résolument dans vos pas parce que celui en qui vous avez foi est plus fort que tout.

Eminence, l’Aumônerie et l’Office Diocésain de la Pastorale des Jeunes d’Abidjan (ODPJA), avec votre accord, ont organisé les états généraux de la jeunesse catholique d’Abidjan du 13 au 15 Novembre 2021. Ces assises ont donné l’occasion aux responsables de jeunes de votre diocèse d’identifier tous les écueils possibles à l’accomplissement de leurs missions pastorales et de proposer des pistes de solutions pour y remédier. Eminence, votre jeunesse a besoin de votre soutien pour la mise en œuvre, parce que les résultats de ces assises ne pourront voir leur effectivité que si chaque entité concernée prend la peine d’assurer le suivi de son action d’évangélisation.

Ce plan donc a besoin pour sa mise en œuvre, de la participation effective de tous sans exception.

Espérant que votre sagesse et votre vision éclairée nous permettront de nous accompagner dans cette mission que nous nous sommes assignés, Eminence, recevez encore une fois notre détermination et notre profond engagement à vous suivre et à servir Christ pour le bonheur de votre jeunesse.

Que Dieu bénisse notre Diocèse d’Abidjan,

Que Dieu bénisse notre Eglise Catholique en Côte d’Ivoire

Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire notre beau pays.

Je vous remercie !

 Jean-Noé GNABA

 Président Diocésain de

l’Office Pastoral des Jeunes

 

 

 

 

 

 

 

LISTE DES CONFIRMANDS

VICARIAT MONSEIGNEUR PAUL DACOURY TABLEY

DOYENNES

PAROISSES

CONFIRMANDS

TOTAL DOYENNE

TOTAL GENERAL

Père Jean Baptiste TILO

Sainte Famille Riviera II

NOTRE Dame de la Tendresse

Bon Pasteur

Saint Michel (M’POUTO)

Saint François Xavier (ANONO)

43

25

41

23

23

155

155

Père Pierre Michel PANGO

Notre DAME Incantation

Notre Dame de l’Espérance

Saint Bernard ATTOBAN

Saint Joseph (Bonoumin)

Saint Viateur (Riviera Palmeraie)

Quasi  paroisse Saint Jean Cité SIR

90

08

38

33

20

14

203

203

Monseigneur Albert ABLE

SAINT Paul es Lauriers

Saint Joseph (Akouédo)

Notre Dame de Lourdes (Abatta)

Sainte trinité (Akouédo Akyé)

Notre Dame de Cana (Akouédo Extension)

43

32

00

8

00

83

82

Père Eugène Nevry Thie

Christ Roi de l’univers des cités (Bingerville)
Sainte Bernadette (Promogin)
Quasi Paroisse Notre Dame de l’Annonciation(Oribat)
Quasi Paroisse Notre Dame de la Paix (Synatresor)

 

54

7

01

4

66

66

Monseigneur René KOUASSI

Saint Augustin (Bingerville)

Saint Marcel (Akouai Santai)

Saint Paul (Gbagba Bingerville)

Sainte Anne (Adjamé Bingerville)

Notre Dame de toutes grâces (Eloka)

122

10

12

26

00

170

170

 

VICARIAT MONSEIGNEUR JEAN BAPTIST BOIVIN

DOYENNES

PAROISSES

CONFIRMANDS

TOTAL DOYENNE

TOTAL GENERAL

Mgr Joseph AKICHI

Sainte Marie Agoueto Abobo PK 18

Saint Matthieu (Anonkoua-kouté

Saint  Esprit Consolateur (Anonkoua kouté III)

Sacrés Stigmates (Abbebroukoi N’Dotré

43

00

37

 

25

105

105

Père Regis PEILLON

Saint François Xavier   (Abobo)

Saint Marc (Abobo Akeikoi)

Saint Jean- Baptiste (Abobo Avocatier)

Notre Dame de Cana (Abobo Agnissankoi)

113

45

53

56

267

267

Père Joseph BROU

Saint Joseph Epoux (Abobo gare)

Sacré-Coeur (Abobo Anador)

Saint Philippe (Abobo Sagbé)

Saint Augustin (Aboboté

51

47

11

38

147

147

Père Jean René N’GUIO

Sainte Anne (Abobo Baoulé

Immaculée Conception (Abobo Clouetcha

Saint Jean Baptiste (Abobo Biabou

Quasi Paroisse Sainte Jeanne d’Arc (Abobo Belleville)

20

10

 

19

06

 

55

55